XALIMANEWS-La Cour africaine de la CEDEAO des droits de l’homme et des peuples déclare l’ancien chef de gouvernement et président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro éligible à la prochaine élection présidentielle ivoirienne prévue au mois d’octobre prochain. Dans son verdict, la Cour demande à la Côte d’Ivoire de surseoir à l’exécution de tous les actes pris à l’encontre du requérant Guillaume Kigbafori Soro subséquemment à l’ordonnance du 22 avril 2020 jusqu’à la décision de la Cour sur fond de la cause. Elle lui exhorte également de prendre toutes les mesures nécessaires en vue de lever immédiatement tous les obstacles empêchant le requérant Guillaume Kigbafori Soro de jouir de ses droits d’élire et d’être élu notamment lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020 et de faire un rapport à la Cour sur la mise en œuvre des mesures provisoires ordonnées dans la présente décision dans un délai de 15 jours à compter de la date de sa réception.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here