XALIMANEWS : Bonne nouvelle pour les commerçants du célèbre marché Sandaga. Ils ont jusqu’à 48 heures après la tabaski pour quitter les lieux, selon la Tfm. Sandaga devait être démolie ce vendredi 3 juillet à partir de 22 heures. Mais les commerçants ont sollicité un report après la Tabaski.

3 Commentaires

  1. A la place du courageux A. K. FOFANA, trop sincère dans ce que lui a confié, j’aurais démissionné sans hésité ! Pourquoi cette reculade comme disait Serigne Babacar Sy Mansour ? J’avais fait le serment de prendre ma carte APR si cette horreur était rasée et pour encourager le ministre Fofana mais patatras , c’est le président Macky Sall en personne qui fait preuve de faiblesse à chaque fois que quelques énergumènes vont voir leurs marabouts alors que tout le monde sait que le jour de la TABASKI 98% de ces commerçants venus du Baol, du Ndiambour, du Sine et d’ailleurs ne mettront pas les pieds à Dakar et leurs cantines seront fermées à double tour pour ne pas venir sortir leurs bagages afin d’aller s’installer aux nouveaux locaux de l’ancien champ de course. Oui, Abdou Karim Fofana a été floué avec l’aide du président Macky Sall. Je fais partie des millions de Sénégalais qui disaient, il y a 10 ans que le Sénégal ne fera des progrès notoire dans tous les domaines que lorsqu’un président qui ne ferait qu’un seul mandat de dix ans serait au pouvoir ! Hélas, nous nous sommes tous plantés, voilà un Macky Sall qui travaille, cède sur beaucoup de sujets parce qu’il n’est pas à son deuxième et dernier mandat, il cherche à ne déplaire à personne sachant qu’il aura besoin de cette masse pour avoir son deuxième mandat, quels que seront les moyens ! C’est triste et je le suis plus pour A. K. FOFANA sur qui je fondais beaucoup d’espoir là où on l’a mis !

  2. Quels genres d’autorités est-ce que nous avons dans ce pays? pourquoi est-ce qu’on cherche toujours à satisfaire une minorité au détriment de l’écrasante majorité? c’est quoi cette forme de gouvernance?

    Nos gouvernants devraient avoir plus de respect aux lois qui sous tendent la république, aux braves citoyens qui ne dépendent pas plus qu’un cadre de vie viable. Le centre de la ville de Dakar étouffe du faite de l’encombrement occasionné par les commerces, qui occupent pratiquement tout l’espace, difficile pour un piéton de se mouvoir convenablement. Dans ces conditions pourquoi différer encore le déguerpissement des commerçants du marché Sandaga et continuer encore de plus belle à gêner la circulation des personnes et des véhicules. Jusqu’à quand cette situation va t-elle perdurer ?

    Quand on dirige un état, on ne devrait pas mettre en avant ses sentiments, le laxisme ambiant ne devrait pas prévaloir lorsqu’il s’agit d’appliquer des lois. Cette façon de faire injuste et antirépublicain, dénote un amateurisme certain de la part de nos autorités, qui ont fini d’opter pour une gestion chaotique de l’état.

  3. Une conjoncture propice aux ventes et à l’accroissement de revenus des commerçants de Sandaga
    C’est super apprécié le don d’écoute et de compassion de nos dirigeants politiques. Une judicieuse et pertinente flexibilité positive

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here