Xalimanews- Avec la reprise de, pratiquement, toutes les activites et le constat fait par le ministère de la santé sur la stabilité de la situation du coronavirus, les gens peuvent avoir l’impression que la maladie a disparu au Sénégal. Ainsi, le chef du service parasitologie et mycosologie de l’université Cheikh Anta Diop, Pr Daouda Ndiaye, appelle les sénégalais au réalisme et demande aux porteurs de voix d’insister sur le fait que la maladie est toujours là et qu’elle continue de se propager. Pour lui, il très important de faire focus sur la communication pour que la population continue de respecter les mesures barrières afin d’éviter une deuxième vague de contamination: « tant qu’il ya des gens porteurs du virus, la maladie est là; il faut continuer à mettre l’accent sur les mesures barrières sinon on aura une autre vague de contamination. Que l’on ne dorme pas sous nos lauriers le virus est plus que présent dans la communauté », a-t-il indiqué sur la Rfm.
Avec une dose de pessimisme, le médecin insiste et prévient que le temps n’est pas au relâchement: « pour vivre avec le virus, il faut gérer les mesures barrières si on ne le fait pas la maladie risque d’être endémique », fait-il savoir .

Parlais Kobar Saleh

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here