XALIMANEWS-Un des responsables de la Sedima à tenu à rétablir la vérité suite au tollé qui a suivi le supposé litige foncier qui oppose l’entreprise à la population de Djilakh. Moustapha Diop, directeur adjoint de Sedima Abattoir explique pourquoi le patron de Sedima a remis de l’argent aux populations. « Nous avions fait le déplacement pour expliqer à la population le projet. Au moment de prendre congé, Babacar Ngom a remis de l’argent à la population en bons voisins », a-t-il expliqué. Mais, précise-t-il, ils n’ont jamais essayé de les soudoyer. « Il n’a pas essayé de les corrompre. C’est contradictoire, les terrains nous appartiennent et nous avons des papiers qui l’attestent et nous n’avons pas besoin d’acheter le silence des populations », insiste-t-il avant de préciser que les terres dont il s’agit ne se trouvent pas à Ndengeler mais à Djilakh ( à 12 kilomètres du village) qui se trouve dans la commune de Sindia

Rappelons que le chef de village de Ndengeler avait dit que la population n’a pas accepté cet argent qui est estimé à deux millions de F.Cfa .

Mariama Kobar Saleh

2 Commentaires

  1. les terres dont il s’agit ne se trouvent pas à Ndengeler mais à Djilakh ( à 12 kilomètres du village) qui se trouve dans la commune de Sindia.
    Ce monsieur aurait mieux fait de fermer sa gueule quelle ligne de défense minable que les terres se trouvent à Djilakh ou à la Mecque ne change absolument en rien j’habite Dakar j’ai une maison à Kaolack ou est le probléme les populations de Dengler peuvent avaoir des terres à Djilakh ou Djiddah l’essentiel c’est leurs terres quel abruti ça c’est l’arrognace à l’extreme qui va nous conduire à de terribles réglements de compte quand ce régime va partir

    Allez vous voir bande de criminels les terres nous appartiennent depuis quand elles vous appartiennent il suffit d’avoir de l’argent dans ce pays pour etre arrogant et méprisant vous ne faites que corrompre
    Si vous vous basez sur des bouts de papiers que votre administration corompue vous confectionne que vous l’appelez bail titre foncier délibération grace à la coruption des fonctionnaires des services des domaines et des municipalités pour spolier les sénégalais qui n’ont pas les moyens de corrompre alors on peut dire que la guerre civile sera pour bientot
    Babacar Ngom a confisqué les terres des paysans grace à la corruption et la complicité de Macky Sall lui meme qui a signé un decret pour spolier son propre peuple qui l’a élu c’est acte de trahison
    Quand à ce Babacar Ngom son nom est marqué à jamais il a perdu toute estime et considération il est pire que les vautours de politiciens pourris qui ont détruit ce pays
    Rendez les terres des paysans que ces terres se situent à Jilah ou Jiddah on s’en fout elles sont pour les paysans pas pour Babacar Ngom

  2. Les terres du domaine national appartiennent au peuple, elles ne peuvent pas donc etre un patrimoine prive.
    Ce titre foncier est illegal car il va a l encontre de l interet national.
    Si c est comme ca, si un pays riche
    a une visee sur le Senegal, il n aura pas besoin de nous attaquer physiquement puisque dans ce pays
    on peut acquerir autant de terres possibles 100 km2, 300 km2…, une vallee fertile, un volcan teint, le littoral par le biais de la bureaucratie. Le senegal est une proie facile lorsque la cupidite est devenue une regle sans pour autant
    se soucier de l interet general.
    Comment peut on se targuer d etre proprietaire d une terre aussi vaste allouee seulement depuis 2012 par un conseil rural et s en approprier
    en 2019 par le biais d un titre foncier ???
    Lequel titre de propriete ouvre a la voie aux investisseurs et ensuite chasser « legalement » les ayants droits
    Ou est la bonne foi dans tout cela ?
    Rendez la terre aux paysans,
    La loi du plus fort ne passera pas
    Wassalam

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here