Jair Bolsonaro n’a aucune pitié pour l’Amazonie. Le président de la République fédérative du Brésil souhaite construire une autoroute, un pont et une centrale dans la forêt amazonienne pour «lutter contre la pression internationale» qui vise à protéger le «poumon de la planète».

Son objectif assumé est de saboter les efforts de préservation de la forêt amazonienne. Selon des documents – une présentation Powerpoint – révélés le mercredi 21 août par le site britannique de l’association engagée pour le débat démocratique et les droits de l’homme OpenDemocracy, le gouvernement climatosceptique prévoit notamment la construction d’une autoroute, un pont ou encore une centrale hydraulique au cœur de la forêt.

UNE «CAMPAGNE MONDIALISTE» DÉNONCÉE

Dans d’autres diapositives, le gouvernement dénonce une «campagne mondialiste qui porte atteinte à la souveraineté du Brésil dans le bassin amazonien», en pointant particulièrement du doigt les médias et les ONG de défense de l’environnement et des droits des autochtones. 

La déforestation, qui avance rapidement, est la principale cause des départs de feu dans la plus vaste forêt tropicale de la planète.

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here