Monsieur le Maire de la ville de Saint-Louis Monsieur Mansour faye, nous venons à travers cette lettre vous exprimer notre point de vue sur la situation de la statue de Louis Faidherbe présente dans votre ville depuis 1891 deux ans après la mort de L’ancien gouverneur du Sénégal de 1854 à 1865.

Monsieur le Maire,
L’histoire de la ville de Saint-Louis est riche mais douloureuse.

En effet, à Saint-Louis, la puissance coloniale s’y était établie pour bâtir son entreprise d’exploitation, d’assimilation, d’aculturation mais aussi de tortures de nos ancêtres.

De plus, Le gouverneur Faidherbe, était fier de sa mission de destruction des villages qui s’était opposée à son autorité.

Fier d’ériger des édifices et honoré par la suite par un pont en fer, une statue en bronze, un lycée et une rue à Dakar.

Monsieur le Maire, Faidherbe n’est pas faible car il a réussi à s’imposer et à demander à ses petits-fils en l’occurrence de Emmanuel Macron ,de revenir deux siècles après dans une ville africaine particulièrement sénégalaise qu’il a tant chérie pour la préservation des intérêts de la France.

Monsieur le Maire, Faidherbe a vraiment du culot, vous aussi vous avez du culot.

En effet, après tant d’années de souffrances et d’humulations en tuant des milliers de personnes, vous vous permettez de vouloir défendre sa statue en pleine centre ville de Saint-Louis.

Monsieur le Maire ,ce que vous devriez faire en tant que bon citoyen, c’est de défendre d’abord l’intérêt de votre pays et veillez à ce que sa dignité ne soit bafouée. Donc, vous entendre dire :<< nous devons vivre avec notre histoire et l’accepter>> Monsieur le Maire , C’est de vouloir nous imposer de vivre avec les souvenirs des siècles de souffrances, de la traite négrière à la colonisation , sachant que cette histoire a été , falsifiée .

Monsieur le Maire, je vous rappelle que la France dont vous continuez toujours à défendre les intérêts a été dominée de 1940 à 1944 par Adolf Hitler et il a fallu l’intervention de nos vaillants tirailleurs pour les libérer et après leur libération monsieur le maire pour des questions de dignité et de souveraineté, ils ont effacé toutes les traces des Nazis et aujourd’hui si vous partez en France ce sont leurs héros qu’ils représentent dans leurs places publiques pour montrer leur puissance et leur grandeur contrairement à vous qui après les indépendances devrez penser à enlever toutes les choses qui nous replongent dans notre passé douleureux et injuste mais malheureusement nous vous comprenons car vous êtes des représentants de la France toujours dans notre pays ce que nous la jeunesse avons compris et que nous allons combattre.

Monsieur le Maire vous avez peur de la France que d’assumer l’aspiration d’un peuple qui ne veut plus être lié à ce personnage sombre de son histoire. Faidherbe a fait subir au Sénégal les pires moments de son histoire entre 1854 à 1865.

Faidherbe est un génocidaire. Il mérite d’être jugé à la CPI et répondre de ses crimes commis contre le peuple sénégalais.

Vous savez Monsieur le Maire soumis de la ville de Saint-Louis, vous devez revisiter l’histoire de la ville à laquelle vous êtes le « Fara ».
Les Maires de Gorée et de Dakar plateaux doivent vous servir d’exemple car au-moins, ils ont compris le message lancé par des voix humanistes pour le respect de la dignité humaine. La place d’Europe au cœur de l’île de Gorée est rebaptisé : Place de la liberté et de la dignité humaine, en hommage à l’afro_américain Georges Floyd.

Bientôt les rues, avenues et boulevards du centre ville de la capitale Dakar, qui portent des noms de personnages criminels de l’histoire coloniale seront rebaptisée cette fois-ci pour prendre des noms de nos vaillants combattants et héros qui se sont sacrifiés pour l’intérêt de leur peuple.
Monsieur le Maire nous préférons El khaji Omar Tall à Saint-Louis que Faidherbe,nous préférons Mamadou Dia à Saint-Louis que Faidherbe et nous préférons Omar blondin Diop à Saint-Louis que ce criminel de Faidherbe.
Monsieur le Maire le mouvement AFRICA FIRST est plus que déterminé à déboulonner la statue si toute fois elle est remise dans les lieux.

Monsieur le Maire nous vous prions de croire à l’expression de nos sentiments les plus distingués.

Dakar, le 2 juillet 2020.

Mouvement AFRICA FIRST.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here