XALIMANEWS- Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a réagi à la suite de la levée de l’état d’urgence sanitaire par le Président de la République à partir de ce 30 juin.

Pour Abdoulaye Diouf Sarr, cette décision vient à son heure. « Aucune lutte sanitaire n’est possible dans un chaos économique et social », a-t-il martelé. Sa réaction étant inattendue, le Président « a annoncé d’importantes mesures qui placent, selon lui, la poursuite de la riposte sanitaire dans un environnement de sécurité économique et sociale plus favorable et garant d’une plus grande sérénité dans nos interventions. Et, précise-t-il, aucune lutte sanitaire n’est possible dans un chaos économique et social.

Par ailleurs, Abdoulaye Diouf Sarr a reconnu que « la situation de l’axe Dakar-Thiès-Diourbel qui polarise 9 cas sur 10 et plus particulièrement celle du département de Dakar sont là pour nous rappeler que la vigilance doit être accrue et que le respect des mesures barrières doit être de rigueur ». Le ministre, sur un ton fataliste, conclut que « le caractère imprévisible du virus doit nous faire accepter l’évolution erratique de la courbe des cas ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here