Une très violente double explosion a secoué mardi 4 août, vers 17 h 10 (18 h 10, heure locale), le port de la capitale libanaise, Beyrouth, ravageant une grande partie de la ville et faisant au moins 73 morts et 3 700 blessés, selon une estimation, qui pourrait s’alourdir, du ministère de la santé. Les causes de cette double explosion demeurent, mardi soir, inconnues.
« C’est une catastrophe dans tous les sens du terme », a déploré le ministre de la santé, Hamad Hassan, « les hôpitaux de la capitale sont tous pleins de blessés ». Face à l’ampleur de cette catastrophe, qui touche en son cœur un pays au bord du gouffre, le premier ministre libanais a fait appel, mardi soir, à l’aide internationale.
Avec Afp

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here