Genève | Le chef de l’OMS a dit lundi vouloir continuer à travailler avec les États-Unis malgré l’annonce la semaine dernière par le président américain Donald Trump qu’il rompait les liens entre son pays et l’agence sanitaire de l’ONU. 
«Les contributions et la générosité du gouvernement et du peuple américains au profit de la santé mondiale pendant de nombreuses décennies ont été massives et ont apporté de grands bienfaits à la santé publique dans le monde», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus.
«L’OMS souhaite que cette collaboration se poursuive», a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève.

LejournaldeMontreal

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here