« La crédulité se forge plus de miracles que l’imposture ne peut en inventer » Joseph JOUBERT

L’écrivain et dessinateur humoristique François Cavanna écrivait « Dans les périodes d’inquiétude générale, l’animal humain perd les pédales, rejette plus encore qu’à l’accoutumée, les arguments de sa raison et plonge à corps perdu dans les tentations de l’irrationnel rassurant et exaltant.  La crédulité s’engraisse sur le désarroi comme la mouche verte sur la charogne ». Avec la gestion calamiteuse et catastrophique des inondations, signe d’un incroyable laxisme d’état, les sénégalais s’attendaient ce 08 septembre 2020, à un acte de contrition (repentance de Macky Sall dont l’inaction et l’incompétence ont causé du tort à des dizaines de milliers de sinistrés). Le discours creux et verbeux de Macky Sall, sonne comme un aveu d’échec, traduit la terrible impuissance de son régime et résume l’imposture de son mandat. Ne nous y trompons pas : Macky SALL porte en lui les germes du recul le plus effroyable et est sans doute l’un des pires présidents que le Sénégal ait jamais connu (recul démocratique, effondrement des institutions, faillite morale, laxisme d’état, vols, népotisme, prévarication, et j’en passe…). Aucun miracle ne peut être espéré ou attendu de cet homme sans envergure dans les 4 ans à venir : son incapacité est structurellement congénitale. Ce n’est pas que Macky Sall ne veut pas : c’est qu’il ne peut pas (il est l’incarnation de l’incompétence dans sa forme la plus aboutie). Comme pour le PSE (plan sans engagement), les sénégalais ne verront pas la couleur des milliards fictifs du plan ORSEC pour les inondations ; un plan qui tournera à la bérézina (fiasco total). Une énième tartufferie d’un régime hors-sol, totalement déconnecté du réel, dont le mensonge est la marque de fabrique.

Les incantations stériles de ses chiens de garde, agissant en bouffons de service ressemblent à s’y méprendre à des feuilles mortes.

Ce pouvoir ivre, déviant, et incompétent n’est pas et ne sera jamais en capacité d’assurer le bien-être et la protection des sénégalais, ni de les prévenir d’ailleurs de nouveaux drames. « La crédulité se forge plus de miracles que l’imposteur ne peut en inventer » disait Joseph Joubert. C’est ce que le journaliste Madiambal Diagne, pourtant proche du régime, a sans doute compris, qui, dans un bref instant de lucidité, a eu cette formule juste à propos du calvaire des sénégalais lié aux inondations « le gouvernement se tire une balle dans les pieds ». Pendant ce temps, le lion assoupi, paresseux, fainéant, est plongé dans un profond sommeil. Nul doute que les sénégalais le réveilleront en 2024.

Seybani SOUGOU – E-mail : [email protected]

13 Commentaires

  1. le réveil a été depuis 2019 avec les élections volées..plus ils s’agiteront plus ils s’enfonceront..way si manoul franchement..maquiller rek comme son nom prédestiné…maquiller matin midi et soir ..Diakhaté, TAS,Abdou Mbaye …et d’autres anciens collabo l’ont compris dsn le tard..

  2. Sougou et toujours ses idiotes sougoueries…. il ne se lasse pas décidément ce faux type qui la ferme devant son président Macron mais l’ouvre grand devant notre président ! Le pire c’est qu’il n’est utile ni à la France ni au Sénégal, c’est ce qu’on appelle un vrai parasite…

    • Sougou, tu utilises un autre pseudo, après avoir été démasqué. Tu es un vrai mercenaire. Formé avec l’argent du contribuable sénégalais, tu vas travailler pour la France. Et tu te permets de donner des leçons. Tais-toi waye ! Tes nombreuses citations montrent ton incapacité à tenir un discours soutenu. Tu te discrédites de jour en jour.

  3. La charge est lourde: l’incapacité de Macky Sall est structurellement congénitale.Les larbins, zélés, et thuriféraires du régime sont écrasés.
    Cédez le passage à Sougou.

  4. Il faudrait que Macky et ses collaborateurs arrêtent de se jouer des sénégalais qui n’en peuvent plus, excédés par les nombreuses promesses non tenues. En faite nos politicards sont des champions en discours, de pires théoriciens, mais dans la pratique c’est tout autre chose. Ils aiment bien jouer avec les mots, jongler avec les termes, ce sont des experts tout désignés de la parole non tenue, « wax rek, dieuf nada ». La plupart d’entre eux sont des parvenus, des arrivistes, qui mettent toujours en avant leurs rentes, leur promotion personnel. Ce sont des affabulateurs, des escrocs, des manipulateurs, des imposteurs et souvent des larbins très doués dans l’art de la flagornerie et de la tromperie. Avec de tels tarés comme dirigeants, présentant un vice de taille qui les incite à considérer la chose publique comme leur propriété privée, ce pays risque de ne jamais émerger. Il nous faudrait travailler à l’éveil des consciences citoyennes aboutissant à un patriotisme modèle, accompli , afin de barrer la route à ces fossoyeurs de la république aux desseins des plus sinistres.

  5. La preuve que c’est Sougou qui répond :

    [email protected] 9 septembre 2020 at 2 h 51 min
    La charge est lourde. Les larbins, zélés et thuriféraires du régime sont écrasés.
    Le niveau est trop élevé pour eux.
    Excellent Seybani. Merci.

    DJIBY 9 septembre 2020 at 3 h 24 min
    La charge est lourde: l’incapacité de Macky Sall est structurellement congénitale.Les larbins, zélés, et thuriféraires du régime sont écrasés.
    Cédez le passage à Sougou.

    Il suffit de lire le début des deux posts pour se rendre compte que c’est la même personne, en l’occurence Sougou, qui écrit. Qu’il est bête ce type, et surtout méchant. Tchipiri

  6. Les partisans du régime sont devenus complètement fous.
    Ils voient Seybani partout.
    Calmez vous les enfants sinon je vais appeler Seybani.
    Qu’ils sont pathétiques ces illuminés du régime!

  7. Franchement, les souteneurs du régime, arrêtez vos enfantillages à 2 sous. SOUGOU signe ses articles et n’a pas besoin d’utiliser des pseudos. Faites comme lui et arrêtez de polluer les sites web. N’appliquez pas aux autres vos sales pratiques.
    On en marre de vos conneries. DOYNA SEUK

  8. Voîlà pourquoi nous souffrons. Le pseudo « lat joor joop » il serait plus inspiré de choisir un nom de traitre comme lui « macky sall », pense avoir démontré quelque chose avec ce argument à 2 balles.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here