XALIMANEWS : Les Maliens ont remis ça. Ils sont massivement descendus dans la rue pour demander le départ du président de la République.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans le centre de Bamako suite à l’appel d’une coalition hétéroclite formée ces dernières semaines contre le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita.

La deuxième grande manifestation en deux semaines. La première avait déjà rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes le 5 juin dans la capitale malienne et a donné son nom à la contestation, « Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques » (M5-RFP).


Après une prière dirigée par un imam sur la place de l’Indépendance, l’hymne national a retenti, puis le vacarme des vuvuzelas a pris le dessus, alors que les manifestants portaient des pancartes où l’on pouvait notamment lire « IBK dégage » ou « La dictature ne passera pas ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here