XALIMANEWS-Les maliens travaillent toujours sur la transition à mettre en place pour conduire le pays vers de nouvelles élections pour rétablir l’ordre constitutionnel.

Vendredi, le comité d’experts des concertations nationales au Mali a proposé une transition qui durera une période de 24 mois avec pour dirigeant, une personnalité désignée par la junte au pouvoir. La charte de la transition propose également que le président, qui sera désigné par le CNSP, pourrait être un civil ou un militaire. Ces propositions interviennent au lendemain du lancement des travaux de concertation sur la transition, effectué par les militaires.

Les participants aux travaux, partis politiques, société civile, groupes armés et autres, débattront sur des propositions pour en ressortir une, qui sera adoptée et acceptée par toutes les composantes du dialogue. Notons que la CEDEAO a maintenu les sanctions sur le Mali et donné un ultimatum de 15 jours à la junte pour désigner un président et un Premier ministre de la transition. Le Mali est entré dans cette phase de crise après le putsch du 18 août qui a évincé du pouvoir, IBK, l’ancien président.

BeninwebTv

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here