XALIMANEWS – Le coordonnateur de la coalition pour l’Emergence, Me Ousmane Seye invite l’opposition à accepter le verdict des urnes et à arrêter de crier au voleur.

« La page des élections législatives est tournée. Il faut se mettre au travail, se mobiliser et s’unir pour l’essentiel. C’est-à-dire l’intérêt du Sénégal et il n’est pas trop tard », a-t-il déclaré.

Dans un communiqué, l’avocat relève les contradictions de l’opposition, qui crie à la victoire et en même temps à la fraude.

« L’opposition a perdu la tete », estime-il.

Me Ousmane Seye par le biais de la conférence des leaders de Benno Bokk Yaakaar dont il est membre, réaffirme la disponibilité du Président de la République au dialogue fructueux, source de stabilité politique, fondement de l’unité de la nation et base d’un développement émergent.

2 Commentaires

  1. Un homme responsable de bons sens :Il faut se mettre au travail, se mobiliser et s’unir pour l’essentiel. C’est-à-dire l’intérêt du Sénégal Les passeurs pour l’immigration clandestines en Libye viennent de jeter a la mer trois cents jeunes africains tous morts noyés. Ici, on se chamaille, on cafouille, on grouille et grenouille au lieu de se mettre ensemble pour bâtir un pays, ce qui importe par-dessus et avant tous nos bas intérêts mesquins particuliers et égocentrique. L’Afrique est surtout malade de ses intellectuels

  2. Un rappel. Nous sommes à la prise de pouvoir de Macky Sall. Pour diaboliser et torturer Karim Wade par des mensonges que des journalistes sans foi mais payés se chargeront de répéter, Macky dit avoir réactiver la CREI. Me Doudou Ndoye lui dit que la CREI n’existe pas pour être réactivée, parce que c’est lui (Me Ndoye) qui l’avait supprimée lorsqu’il était ministre de la justice. Macky Sall envoie ce Me Seye là pour brouiller l’esprit des sénégalais par rapport aux dires de Me Ndoye. Et Me Seye ameute les médias, qui ne demandaient que ça, pour déclarer que les dires de Me Ndoye ne sont pas exacts, qu’il n’a pas supprimé la CREI. Il déclare qua la preuve en est qu’après la date dite de suppression donnée par Me Ndoye, ce dernier avait nommé un président de la CREI. Et il pose la question qui rend les idiots encore plus débiles: »comment peut-on nommer un président d’une cour qui n’existe plus ? ». Et pour preuve, il promettait de là à quelques semaines une conférence de presse pour apporter les preuves de ses dires. Nous étions en 2013. Et dans tous mes commentaires, sous les insultes des fanatisés, j’avais dit qu’il ne tiendra jamais cette conférence de presse, et qu’il n’apportera jamais les preuves qu’il a promis. Simplement parce que ces preuves n’existent pas. Nous sommes en 2017. Cinq ans après, il n’a toujours pas tenu sa conférence de presse promise, il n’a toujours pas fourni ses preuves. Mais cela ne l’empêche pas d’être au service de Macky Sall. Parce que pour être au service de Macky Sall cela ne demande qu’une chose: savoir mentir et accepter de mentir sans scrupule.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here