XALIMANEWS : Le Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) disqualifie le président Macky Sall de la médiation au Mali.

« Depuis plusieurs semaines, le peuple malien est confronté à une crise politique sans précédent.
Le Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) constate pour le regretter la détérioration progressive de la situation dans ce pays frère consécutive au manque de réponse appropriée du pouvoir en place. En lieu et place d’une prise de conscience de la volonté populaire qui exige sa démission, le Président Malien, Ibrahima Boubacar KEITA, se réfugie comme d’habitude derrière les forces de défense et de sécurité et use de la violence extrême pour contenir la mobilisation populaire. Cette politique de IBK menace incontestablement l’existence même de l’Etat malien.
Il est déplorable de remarquer que la crise politique actuelle au Mali est le résultat de la gestion chaotique de nos Etats basée sur des pratiques boulimiques s’appuyant sur le népotisme, la gabegie et le clientélisme politique ou familial. Il s’y ajoute le rétrécissement des libertés et les mascarades électorales identiques à celles de la dernière élection présidentielle sénégalaise. C’est ce mode de gestion que nous retrouvons dans notre pays, le Sénégal, et dans la plupart des pays africains. Le comble est atteint avec l’instrumentalisation de la justice utilisée selon les objectifs du moment. La dissolution contestée de la cour constitutionnelle malienne par le Président IBK en est une parfaite illustration. Tous les moyens sont bons dans cette région de l’Afrique pour se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple souverain.
La réussite de la mission des Chefs d’États de la CEDEAO dépendra de la capacité de ceux qui la composent à accorder la priorité aux intérêts du Peuple malien souverain avant ceux de leur pair et de sa famille.
Le CRD retient pour sa part que Macky SALL est disqualifié pour participer à désamorcer la crise au Mali, au regard de la situation dans laquelle il a plongé le Sénégal après plusieurs manipulations de sa Constitution et l’organisation d’élections truquées.
Devant Face à cette situation préoccupante marquée par des manœuvres de toutes sortes, le CRD :
Apporte son entier soutien au peuple malien en lutte pour la démocratie, la justice, la paix et la fin de la corruption ;
Appelle les acteurs du mouvement populaire à rester vigilants devant les atermoiements du pouvoir et les tentatives de déstabilisation de son unité et de sa cohésion ;
Appelle le régime malien à la retenue et au sens de responsabilité pour écouter et répondre rapidement aux revendications légitimes du peuple malien avant que l’irréparable ne se produise », note le communiqué de la conférence des leaders.

2 Commentaires

  1. C’est un communiqué totalement irresponsable ! Cela nous montre quel genre d’opposants-loosers, nuls, hypocrites et démagogues nous avons au Sénégal ! Le Mali voisin est extrêmement fragilisé, au lieu de demander urgemment une médiation diligente des pays limitrophes, ces stupides opposants font dans la politique politicienne en nous parlant de Macky Sall ! Alors qu’il s’agit bel et bien d’une médiation de la Cedeao ! Pourquoi eux-mêmes ne se proposent pas alors comme médiateurs ? C’est la maladie incurable de notre continent. Quand la maison du voisin brûle, au lieu de soutenir toute action visant à éteindre le feu, même internationale, il y a toujours un irresponsable africain qui va attiser le feu ! Nos opposants-loosers devaient plutôt clairement disqualifier l’imam Dicko qui est un pur salafiste commandité par ses maîtres arabes du Moyen orient, il est 100 plus dangereux pour le Mali que IBK. Pauvres opposants…

  2. « Quand la maison du voisin brûle, au lieu de soutenir toute action visant à éteindre le feu … » bien sûr, mais il s’agit ici, si je comprends bien, de l’intégrité des pompiers. On a vu, dans d’autres contrées, des professionnels du feu (pompiers), entretenir des feux de forêts et même les provoquer pour de viles intérêts personnels. Monsieur ou Madame lemzo; vous comprendrez quand vous serez grand!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here