C’est à 18h hier, que le Commissariat central m’a dit « nous vous laissons retourner chez vous car nous n’avons aucune infraction contre vous. » Depuis 09h aujourd’hui je suis au commissariat du Point E. Demain matin, nous reviendrons sur tout cela. Merci à vous toutes et tous. C’est grâce à vous que je puis écrire les lignes qui suivent.

Il y a 29 animateurs culturels diplômés d’État après 03 ans de formation qui chôment depuis des années. Au même moment, le ministre de la culture a donné 19 contrats à des jeunes non diplômés de sa clientèle politique.

Autrement dit, si le ministre de la culture Abdoulaye Diop avait donné ces 19 contrats aux diplômés de l’Ecole nationale des arts, il n’y aurait que 10 animateurs culturels chômeurs. Monsieur le ministre Abdoulaye Diop, ces 19 contrats donnés à votre clientèle politique sont payés de votre poche ou de la poche du peuple sénégalais ?

Il y a au moins 11 retraités dans le ministère de la culture. Autrement dit, si le ministre Abdoulaye Diop avait laissé nos chers séniors partir à la retraite, aucun des 29 diplômés d’État de l’Ecole nationale des arts ne serait au chômage aujourd’hui.

Monsieur le ministre de la culture Abdoulaye Diop, est-il vrai que:

  • Pape Ibnou SARR conseiller au grand théâtre est retraité depuis + de 6ans?
  • Abdoulaye Racine SENGHOR administrateur du monument de la Renaissance est retraité depuis 2003?
  • Abdoul Aziz GUISSE directeur de la direction du patrimoine est retraité depuis+ de 6 ans?
  • Eloi COLY conservateur de la maison des esclaves est retraité depuis 2017?
  • Kaïssy BOUSSO directeur du Grand Théâtre est retraité depuis 5 ans?
  • Abdoulaye COUNDOUL directeur des arts est retraité?

Monsieur le ministre de la culture, il faut mettre un terme à la culture du népotisme dans votre ministère.

Guy Marius Sagna

2 Commentaires

  1. La culture qui est un secteur strastegique est piegee par le Folklore, l ignorance, la vision du « borgne » … Elle devrait etre un instrument de motivations collectives pour booster notre attachement a l Afrique mere en general et notre patrie en particulier.
    En devalorisant notre propre culture
    par la diabolisant de nos ancetres « tiedos » entre autres nous avons
    par la meme occasion presenter les
    autres
    dans notre imaginaire comme des
    « saints » , rejetant ainsi toute forme
    d amour pour notre d identite culturelle.
    La nature a horreur du vide!
    Etant une proie facile, nous ne consommons plus senegalais.
    Ne chantons plus dans nos langues,
    Parce que nous preferons singer les arabo-berberes, les indous, les occidentaux qui pourtant ce sont servi de leurs cultures pour nous
    Asservir. Nous perdons ainsi de l argent par la fenetre termes d echanges (habillement, changement habitudes alimentaires, l economie spirituelle, niak diom..)
    La culture est au coeur du developpement et du patriotisme.
    Il faut l imposer , c est un imperatif !
    Inventer notre ideal a partir de propres valeurs culturelles, c est possible !
    Diam ak salam

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here