XALIMANEWS- Dans un entretien avec nos confrères de France24, l’ancien président de la Mauritanie a parlé de la problématique du troisième mandat dans son pays: « j’avais la possibilité de faire un coup d’Etat constitutionnel avec mes 102 députés mais je l’ai refusé. Je n’ai jamais voulu faire un troisième mandat. Donc pourquoi ferai-je un coup d’État alors que j’avais la possibilité juridique de changer la constitution avec l’appui de plus de 102 députés», a indiqué  Mohamed Ould Abdel Aziz avant d’ajouter : «il est vrai que certains de mes amis Chefs d’Etat me l’ont souvent demandé ; ils ont même insisté pour que je fasse un 3ème mandat. Mais j’ai refusé. J’ai préféré respecter la constitution de mon pays dans lequel, j’ai incrusté la démocratie».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here