XALIMANEWS- La gestion du Covid 19 au Sénégal comporte des erreurs et manquements de bout en bout. Du moins, c’est l’avis de Moustapha Diakhaté.

Invité de Mayacine dans l’émission Takussanu Djolof de Xalima, l’ancien président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar estime que le gouvernement de Macky Sall s’est précipité pour s’aligner avec la France au moment où la maladie n’a pas atteint le même niveau qu’en Europe.

« Si la France ou la Chine avait 5000 cas et 79 morts, ils n’allaient jamais fermer les écoles et procéder au confinement de la population qui peut d’ailleurs mourir d’autres maux que le coronavirus », a critiqué Moustapha Diakhaté qui pense qu’à la place du confinement, l’Etat devrait fermer les aéroports un peu plus tôt pour ensuite doter les populations de masques.

« Ce mode confinement de toute personne en circulation est plus efficace. Car on doit laisser les gens travailler. Dans nos pays soudano- sahéliens, le virus n’est pas aussi dangereux qu’ailleurs. Peut-être que les experts nous en dirons plus. Mais ce qui est sûr est que le fond de 1000 milliards CFA devrait, au moins, servir à doter la population de masques, de gels et de savons pour le protéger et pour le respect des gestes barrières », a relevé Diakhaté.

Selon lui, la présence du coronavirus ne sera pas résolue par une distribution de vivres.

« Encore que tout est mal compris et mal organisé. A ce stade, le gouvernement pouvait simplement envoyer de l’argent aux bénéficiaires des aides sociales du moment qu’il les a identifiés, pour permettre d’aller plus vite et aussi leur donner la marge d’acheter ce dont ils ont besoin », a ajouté Moustapha Diakhaté qui ne manqua pas souligner une perte de temps au moment où il faut reprendre l’école et le travail avec plus de 5000 cas dans un pays qui a décrété l’état d’urgence avec moins de 10 cas.

Il suggère, par ailleurs, que le Président de la République, Macky Sall, mette en place un programme spécial pour la prise en charge des personnes âgées et sujets vulnérables qui sont plus exposés face à la maladie.

2 Commentaires

  1. Ne toucher pas aux toponymes du
    Senegal, ce sont des theophores (noms lies a une croyance, ou aux origines). Les noms suggerent les origines anterieures de la migration des peuples.
    Les nouvelles methodes
    de recherches nous permettent de remonter le temps et l espace car les peuples anciens utiliser le Principe de la parole donnee ou
    Principe du SA-HA-RA.
    Leup dina lerr
    Wassalam

  2. Ne toucher pas aux toponymes du
    Senegal, ce sont des theophores (noms lies a une croyance, ou aux origines). Les noms suggerent les origines anterieures de la migration des peuples.
    Les nouvelles methodes
    de recherches nous permettent de remonter le temps et l espace car les peuples anciens utilisaient le Principe de la parole donnee ou
    Principe du SA-HA-RA.
    Leup dina lerr
    Wassalam

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here