XALIMANEWS- Le bras de fer entre Babacar Ngom et les habitants de Ndingeler est loin de connaître son épilogue. En effet, l’homme d’affaires a fait face à la presse pour dire qu’il ne comptait pas reculer d’un iota dans cette affaire puisqu’il a déjà dépensé plus d’un milliard. Mais c’est sans compter avec la détermination des habitants de Ndingeler qui disent ne rien croire des explications du patron de Sedima. « Ce que nous attendions de lui c’est qu’il nous rende nos terres et avec la conférence de presse qu’il a organisée il a relancé le combat. Nous lui lançons un defi et lui disons que nous ne reculerons pas « , à fait savoir Sombel Tine, membre du comité de défense des terres de Ndingeler sur Rfm.

Mariama Kobar Saleh

6 Commentaires

  1. Il faut faire un choix entre cultiver deux ou trois mois par an leur gerté ou leur mil ou maïs et après venir à Dakar pour vendre du Ngogne, ou être des marchants ambulants à vendre de la pacotille et être des ouvriers agricoles d’une société sénégalaise et avoir de quoi vivre dans leur terroir pendant des générations. Sénégal dagnou nafekh, bu kaw gi néxoon, Dakar du mel ni mu mél tay avec l’exode rurale. Ces paysans de Ndengler ne seront jamais des agriculteurs. Qu’ils continuent de travailler dans leur champ avec la houe en attendant la pluie!

  2. Sombel tine, si tu n as pas de contre argument devant les preuves que ce Mr ngom a présenter tu doit rester tranquille sinon tu es dans LILEGALITE toi et le forum civil qui te soutien.

  3. Qu’est ce qu’ils ont de ces terres pendant tous ces siècles. Que ceux qui sont en mesure de positivement mettre les terres en valeur puissent le faire sans embûches vraiment. Douma déme kénene dou dème. Débrassons ce pays de cet esprit.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here