Le directeur général des mines trouve «inutile et stérile» le débat sur la publication des contrats de pétrole et de gaz au Sénégal. Selon Ousmane Cissé qui présidait hier, mercredi 21 septembre la cérémonie de publication du rapport 2015 sur la responsabilité sociétale de l’entreprise de Sabodola Gold Corporation, «ce semblant de confidentialité autour des contrats amène une suspicion dans le pays». Ainsi  informe-t-il  le ministre des mines va saisir l’ensemble des sociétés minières pour qu’ils  publient les contrats afin d’installer  le pays dans une dynamique de travail.

«C’est un débat stérile et inutile. On n’a pas besoin dans ce pays d’installer demain une discussion inutile sur une publication ou non de contrats ». C’est l’avis du directeur des mines Ousmane Cissé sur la polémique autour des contrats de pétrole et de Gaz. Il s’exprimait hier, mercredi 21 septembre, (Rse) lors de la publication du rapport 2015 sur la responsabilité sociétale de l’entreprise (Rse) de Sabodola Gold Opération.

«Il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Donc, ce semblant de confidentialité autour des contrats amène une suspicion et les gens vont penser qu’il y a quelque chose qui n’est pas claire. On doit cesser de penser que quand on n’est pas impliqué, ce n’est pas clair. Chacun a son rôle, chacun a sa responsabilité », poursuit-il. Avant de faire part que les contrats miniers comme tous les autres contrats sont disponibles actuellement sur internet. Il informe par ailleurs que  le ministre des mines va saisir l’ensemble des sociétés minières pour qu’ils publient les contrats afin d’installer  le pays dans une dynamique de travail.

« Le Ministre des mines va saisir l’ensemble des sociétés minières pour qu’on procède à la publication de ces contrats. Il faut que tous les Sénégalais sachent que les ressources naturelles de ce pays sont pour le peuple et elles sont exploitées, développées et transformées au nom du peuple sénégalais», a soutenu le directeur des mines.
Selon lui, l’Etat n’a pas besoin de souhaiter que l’exploitation des ressources naturelles de ce pays constitue une malédiction. « Tous ceux qui ont fait de la physique savent que le mouvement c’est l’énergie. Aujourd’hui, la plus forte source d’énergie c’est le pétrole et si on est doté de ce pétrole c’est qu’on a une potentialité énorme de créer de l’énergie et de se mouvoir », précise-t-il.

Si les contrats seront  publiés,  Ousmane Cissé invite les sénégalais à se tourner vers l’essentiel et voir comment transformer ces ressources minérales et comment les valoriser à ce que les revenus issus de l’exploitation de ces ressources puissent être transformées dans l’économie.

Sud Quotidien

3 Commentaires

  1. avec ces opposants et autres mechants qui ont la haine contre Macky. Tout ce que tu diras ne servira à rien car ils vont dirre autre chose et chercher d’autres mensonges et dire qu’ils n’ont pas compris le message.
    Il n’est plus sourd que celui qui ne veut entendre

  2. En démocratie, il faut des francs débats d’idées mais extirper de soi toute haine, toute duplicité, toute calomnie. Les injustes ne croissent qu’en perdition. La vérité et la victoire sont du côté des justes

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here