XALIMANEWS- Le Groupe Sedima a fait l’objet d’attaques acerbes de la part de plusieurs franges de la population suite à un litige foncier à Djilakh dans la zone de Sindia. Invité de Rfm matin, le directeur adjoint de Sedima abattoir s’inscrit en faux et dénonce une cabale. A l’en croire, le projet profite aux populations de Djilakh. « Allez demander aux populations de Djilakh ils vous diront ce que nous avons fait dans la localité. Notre particularité est que nous travaillons en toute responsabilité et communiquons peu. Sedima est une entreprise senegalaise qui travaille avec des sénégalais. Nous savons qu’il ya des agendas cachés mais ce n’est pas ce qui est le plus important. En 40 ans d’existence, nous ne nous sommes jamais impliqué dans des choses peu recommandables », explique Moustapha Diop. Ce dernier de préciser qu’il ont fait une demande en bonne et due forme et qu’ils détiennent des documents qui attestent qu’ils ne sont pas dans l’illégalité.
M. Diop qui précise qu’ils ont un ambieux projet horticole, indique que ce projet est destiné exclusivement aux populations de la localité. « Avec la Covid19, toutes les frontières sont fermées et nous avons décidé d’investir au Sénégal », fait-il savoir avouant qu’ils ont fait plus de 500 millions de dépenses entre la régularisation des terrains et l’installation de 3 forages. « d’ici à 7 ou 8 mois on parlera de 2 milliards d’investissement et de 500 personnes employées », ajoute-t-il. « C’est un développement inclusif et nous avons décidé de travailler avec les cultivateurs de la localité. Et s’il ya lieu de les former nous le ferons », insiste-t-il.

Mariama Kobar Saleh

1 Commentaire

  1. C’est la meme tactique de mensonge qu’utilisait le colonisateur pour justifier la colonisation nous voulons civiliser ou assimiler les populations sauvages d’Afrique notre mission est hautement humaniste
    C’est le meme procédé que ces vauriens abrutis veulent adopter mais d’une manière ridicule nous allons dépenser 2 milliards comme si tout se résume à l’argent il suffit de parler de milliards pour croire que tout le monde va se ranger derrière votre forfaiture car Babacar Ngom lui meme est un parvenu un ancien fils de pauvre qui croit que l’argent peut tout acheter
    Nous allons former les paysans quel prètentieux vous ignorez que parmi ces paysans que vous sous estimez se trouvent des gens qui sont 100 fois plus qualifiès mais vous etes qui ? Pour prètendre que vous venez en sauveur ces populations ont toujours vécu sur leurs terres sans rien vous demander ce qu’ils veulent que vous leur rendez leurs terres et allez vous faitre foutre avec vos projets de mensonges et votre fric pourri issu de la drogue

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here