XALIMANEWS- Le report de la réouverture des classes est une décision à saluer selon Alioune Tine. « Je salue le courage politique de la décision du report ».

Toutefois, selon lui, si on a tout fait pour l’ouverture des classes et que la veille, à 23h, on annule tout, cela veut dire qu’il y a des choses qui n’ont pas été prévues et qu’on aurait dû faire. Aussi, estime-t-il, la responsabilité du ministre de l’Education est en jeu.

« C’est à lui de faire les audits. Il faut évaluer et voir où ça n’a pas marché et qui est responsable. Il faut en tirer les conséquences de façon hiérarchique. Si la faute n’est pas grave, on rectifie, mais si la faute est grave, il faut graduer les sanctions », a préconisé le droit de l’hommiste.  

Et d’ajouter : «Il ne suffit pas d’amener des masques et de faire de la publicité. On a voulu se précipiter, on s’est cassé la figure ».

Toutefois, Tine pense qu’il faut saluer le fait de dire qu’on remet tout à plat. Pour lui, c’est un courage politique qu’il faut reconnaître.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here