Xalimanews- Aider le Sénégal et l’Afrique en général à faire face à tous les défis en ce contexte de pandémie, c’est l’objectif de l’Initiative de la jeunesse Africaine pour l’annulation de la dette. Cette plateforme ambitionne de réunir toutes les forces vives du Sénégal et d’ailleurs pour voir quelles stratégies mettre en place afin que le continent puisse parler d’une seule voix et ainsi relever l’économie du continent noir. Dans une note revue à Xalima, les membres expliquent comment ils comptent s’y prendre. voici intégralité du texte:

« A la pointe du combat pour l’annulation de la dette africaine, qui a été exacerbée par le choc pétrolier de 1973, le Sénégal reste fidèle à une tradition diplomatique qui en fait un pionnier, au rôle décisif pour la fondation de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), au lendemain des Indépendances, et, par la suite, pour la mise en place du NEPAD. Pour mémoire, une décennie après la fin de la Guerre froide, des chefs d’Etat africains mettaient sur pied le NEPAD, devant permettre au continent de poser un pas décisif vers l’Unité, conformément aux objectifs de l’Union africaine, en direction de 2063. Au plan économique, la matérialisation de cette vision a permis de nombreuses réalisations, qui ont sensiblement amélioré le sort des populations, en plus d’avoir aidé à la conscientisation des masses liées par une histoire commune et condamnées à un destin commun. Cela, pour surtout opérer une remontée après des siècles d’esclavage et de colonisation.
C’est ainsi que grâce à un cadre des investissements relativement attractif et à la pacification de nombreuses zones de conflit, par une meilleure démocratisation de l’accès aux ressources, et surtout, du fait du rétrécissement de la surface de corruption à la faveur de normes communautaires, l’Afrique affichait un excellent taux de croissance, avant l’avènement de la COVID-19. Nous sommes convaincus que la progression du coronavirus préfigure un Nouvel ordre mondial, où la résilience de l’économie africaine est une pré-condition pour réaliser le rêve d’une Humanité plus pacifiée et débarrassée de toute forme d’inégalité. Autrement, d’autres « pandémies » comme la migration clandestine ont de beaux jours devant nous. C’est naturellement que l’initiative de Son Excellence, le Président de la République, Macky Sall, pour l’annulation de la dette, jouit du poids et du prestige de cette diplomatie sénégalaise, qui est perçue comme la principale ressource d’exploration du pays de la teranga.

Elle survient dans un contexte marqué par un large consensus de la classe politique sénégalaise sur les grands enjeux et défis qui interpellent l’avenir de la Nation.
Cibles Sous ce rapport, nous venons très humblement offrir cette initiative : – A nos chers compatriotes jeunes des autres partis politiques, de la majorité, comme de l’opposition ; – Aux jeunes responsables du mouvement syndical ; – A toutes les forces vives de la Nation ; – Par-delà, le Sénégal, à tous les jeunes leaders africains, des Atlas au Cap.
Objectif général
Appuyer le plaidoyer de Son Excellence, le Président de la République, Macky Sall, pour l’annulation de la dette.
Objectifs spécifiques

  • Réunir les jeunes de tous les pays du continent africain pour renforcer le plaidoyer sur l’annulation de la dette ; – Créer une synergie entre les jeunes et les autorités pour éradiquer le fléau ; – Créer un consensus avec tous les jeunes leaders Africains ; – Réaliser un mémorandum à soumettre à la haute attention des chefs d’Etat africains et du reste du monde ; – Sensibiliser les masses ; – Diagnostiquer l’économie du Continent et proposer des solutions post- covidiennes ; – Monter un groupe de presse qui va se focaliser sur ce débat, en donnant la parole aux experts et autres dépositaires d’enjeux ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here