XALIMANEWS- Les autorités sanitaires du Sénégal ont pris de nouvelles mesures pour la prise en charge des malades du covid-19, en diminuant le nombre des tests et en se consacrant à la gestion des patients vulnérables.

Nos confrères de l’Obs de révéler quelques détails de la nouvelle stratégie du ministère de la santé.

« Avec la méthode actuelle, on ne teste plus les cas contacts. Et si nous testons des personnes dont la moyenne d’âge tourne autour de 20 ans, nous ne les hospitaliserons pas, nous leur recommandons juste de retourner chez eux et de respecter les mesures barrières », a expliqué Dr Ousmane Guèye, ce lundi, au micro d’Assane Guèye.

Le directeur du Service de l’éducation pour la santé annonce que les personnes à risque et âgées de plus de 60 ans sont désormais prioritaires pour les tests et les hospitalisations

Avec SenCafé Actu

1 Commentaire

  1. Bonne stratégie ! Ce sont les personnes à risque +45 ans et non +60 ans qui doivent constituer les populations cibles à protéger et sur lesquelles les tests et les soins doivent porter ! Et s’il y a reconfinement, seules ces tranches d’âge doivent être ciblées ! Que les tranches d’âge les plus jeunes aillent travailler pour que l’économie ne sombre pas et que la récession économique ne s’installe. En plus pour tout le monde les mesures barrières s’imposent ! En cas de reconfinement ne surtout pas restreindre la mobilité interurbaine, et ne pas fermer les restaurants, ni les lieux de culte (mosquées, synagogue, églises, bois sacrés etc.) ni les bars (pour ceux que cela intéresse, mais leur fermeture jusqu à présent ne se justifie pas) et surtout ne pas installer un couvre feu dont la contribution marginale à l’extinction/frein de la pandémie reste à être démontrée ! Ce qui sûr est cela a un impact majeur négatif sur l’économie en plus de stresser et d’agacer les populations !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here