Soumaïla Cissé, 70 ans, deuxième à trois reprises de l’élection présidentielle, se déplaçait mercredi avec une délégation d’une douzaine de personnes à bord de deux 4X4 dans son fief électoral de Niafounké, dans la région de Tombouctou, quand le convoi a été attaqué par des hommes armés et jusqu’à présent non identifiés, a dit jeudi le parti qu’il préside.

Son garde du corps a été tué, deux autres membres de son entourage ont été blessés, a relaté devant la presse à Bamako Demba Traoré, un responsable de l’Union pour la république et la démocratie (URD).

Cinq ou six des membres du groupe, dont deux ou trois blessés selon les sources, sont arrivés jeudi matin à Niafounké, apparemment libérés.

Les autres, dont M. Cissé, sont « à cette heure-ci entre les mains des assaillants », a dit Demba Traoré.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here