El Hadji Oumar Youm a minimisé l’appel des syndicalistes à la grève. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement assimile cette menace de grève à du «khoumbeul tout simplement». 

«Il n’y a aucun transporteur digne de ce nom qui menace de rouvrir les gares routières ou braver l’interdiction de la circulation interurbaine. Le secteur du transport est assez complexe et englobe plusieurs acteurs et branches différentes. Ceux qu’on entend souvent parler par-ci, proférer des menaces par-là, ne détiennent pas, pour la plupart, ne serait-ce qu’une carte grise à leur nom”, a taclé Omar Youm dans les colonnes de SudQuotdien.

D’apres le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, “ils se proclament syndicalistes en servant tout le temps des balivernes ; mais en réalité, ce sont des gens qui se nourrissent du transport et ne font pas vivre le secteur». Il les taxe alors de «profitards» et «beaux parleurs».

senego

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here