XALIMANEWS : Au premier front dans la lutte contre le coronavirus au Sénégal, le professeur Moussa Seydi est revenu, ce samedi, sur le traitement à base d’hydroxychloroquine appliqué dans notre pays. Professeur Moussa Seydi a expliqué avoir été interpellé par plusieurs journalistes lorsque le débat s’est posé autour de l’efficacité de ce traitement à la suite d’une étude publiée dans la revue « The Lancet ». Une étude contestée dont les principaux auteurs se sont rétractés depuis . «Je savais ce qui se cachait derrière et que le débat n’en valait pas la peine», a affirmé le chef du service des maladies infectieuses de Fann. Il a révélé les données d’une étude effectuée sur des malades du coronavirus suivis à Fann, Diamniadio et Dalal Jaam qui atteste formellement l’éfficacité de ce traitement prôné par le professeur Raoult.

3 Commentaires

  1. Merci professeur. Un autre professeur (D. ND), avait commencé à faire le fier espérant une discréditation définitive de la chloroquine. Mais Pr Daouda NDIAYE qui a beaucoup critiqué l’étude de Raoult n’a pas pipé mot sur l’étude de « The Lancet » Comme pour dire que ce fameux Professeur est aux ordres de l’OMS.

    • Vous m’avez marché sur la langue: votre remarque est très pertinente.
      Ce Ndiaye a critiqué la chloroquine, mais on ne l’entend pas sur l’étude des quatre faussaires publiée dans une revue poubelle The Lancet.
      En plus, il s’était précipité sur le Covic-Organics.
      Ce Ndiaye ne m’inspire pas confiance.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here