Finalement, on est à trois décrets, tous portant sur l’honorariat de l’ancien président du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE). En effet, il est publié dans le Journal Officiel (JO) N°7330 du vendredi 19 juin 2020, une troisième version du même décret différente de celle rendue publique par Yakham Mbaye. Et le leader de la République des Valeurs, Thierno Alassane Sall, de se demander à juste titre : «Quel crédit accorder à cette session de rattrapage pour repêcher le Décret N° 964 du 17 avril 2020, enfin publié le 19 juin au JO?», soit trois semaines après les référés et recours du CRD auprès de la Cour Suprême? » Pour lui, la République est en danger parce qu’elle est discréditée chaque jour par les tenants du pouvoir. Se voulant formel, le juriste Seybani Sougou soutient que le décret publié par Yakham Mbaye est un faux. Il estime que si la Cour suprême n’annule pas le décret antidaté n°2020-964 instituant l’honorariat publié au JO du vendredi 19 juin 2020 ainsi que le décret n°2020-976 publié au JO n°7307 du 29 avril 2020 accordant le statut de présidente Honoraire du CESE à Mme Aminata Tall, les Sénégalais peuvent dire «Adieu à leur justice» sous le magistère de Macky Sall.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here