XALIMANEWS- La situation des expatriés dans les pays hôtes peut mener au drame social. Pour cause, beaucoup de compatriotes aux États Unis, en chômage technique, peuvent être inquiétés par l’accumulation de loyers ou d’échéances immobiliers. Au moment où on parle de l’aide octroyée à la diaspora, des sénégalais, établis sur place, interpelle l’État du Sénégal. L’urgence, pour eux, c’est de pouvoir négocier leurs logements.

1 Commentaire

  1. Des Idees perinentes de Aidara , nous demendons a l’etat surtout de sauver nos locations c’est tres tres importants , le bouff on peut tjrs regler ca avec l’aide du gouvernement local avec les foods stamp , mais le gros bobob c’est la location qui coute exessivement cher , vraiment le gouvernement doit associer des Senegalais a la lumiere de ces 2 compatriotes pour une bonne gestion de cette manne financiere , sinon on risque une APERISATION de cet argent . Monsieur le president merci pour tout et de tout coeur mais ne laissez pas les troubadours de ton partie surtout ici a new york de tout massacrer .

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here