XALIMANEWS- « Dans son émission « Saytu » en date du vendredi 11 septembre 2020, consacrée à la question des inondations, la télévision nationale, Rts 1, a montré des images du Chef de l’Etat en visite nocturne dans des zones inondées. Or, il s’avère que cette visite remonte à 2012.Dans le contexte actuel, la diffusion de ces images est de nature à induire le téléspectateur en erreur en faisant croire que le président de la République est descendu sur le terrain suite aux inondations survenues récemment dans le pays. Le Cored rappelle aux médias et aux télévisions en particulier le respect du principe de « l’honnêteté vis-à-vis du téléspectateur ». Ce principe postule l’exactitude de l’information mais aussi le non recours à des procédés de nature à induire le téléspectateur en erreur. Dans le cas d’espèce, le principe de l’honnêteté aurait dû amener la Rts1 à donner une indication claire de l’origine et de la nature des images diffusées, c’est-à-dire préciser qu’il s’agit d’images d’archives de 2012, et par conséquent les accompagner de la mention « Archives ».Le Comité d’observation des règles d’éthique et de déontologie ».

Liberation Online

1 Commentaire

  1. Ce Racine Talla s’enracinent à la Rts selon son deal avec Macky Sall sème la merde dans ce média national..Et je crois que cette faute est grave.Si c’est un journaliste zélé qui l’a fait pour couvrir le mensonge d’Etat d’une visite annoncée qui n’a jamais eu lieu,c’est grave.Si ce sont les ordres de Racine Talla,ce qui est probable car il dicte ses désidératas dans ce cloaque médiatique,c’est gravissime.Les fautes de gouvernance ne sont pas seulement politiques et économiques, elles sont aussi professionnelles. Et Racine fait parti du dispositif systématique de la gouvernance démoniaque de BBY.Il devra rendre compte, la réédition des comptes sur le plan déontologique lui sera demandé. Lui le copain de Macky,lui qui est à la retraite et maintenu comme ceux de la cour constitutionnelle ou de la cour suprême,en réalité il est le pionnier névralgique de la saleté désinformationnelle.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here