L’APR est né des entrailles des luttes du peuple sénégalais et de la diaspora sénégalaise. Elle doit accompagner et consolider la prise du pouvoir et asseoir une véritable assumation de l’exercice du pouvoir, peser et soupeser chaque acte du Président Macky qui représente la légitimité concrète et institutionnelle du « yonou yokoute. »
Dans cette optique de responsabilité et de management de l’action politique de l’exécutif, nous devons, nous autres militants aperistes de la première heure nous armer de courage, de responsabilité, de transparence et d’esprit de dépassement pour nous muer en véritables sentinelles de la démocratie participative et d’un véritable état de droit.

L’exercice du pouvoir avec ses exigences de nécessité,d’inventivité, de justice sociale et d’exemplarité dans tous leS domaines de la vie publique commande une vigilance permanente empreinte d’équité et de sauvegarde des intérêts vitaux du peuple sénégalais.

Nous avons, nous autres militants aperistes de la première heure, un devoir de reconnaissance énorme envers la jeunesse sénégalaise en priorité, les femmes et la diaspora.

À côté des cadavres de jeunes sénégalais ,refoulées par la mer ,qui jonchent nos belles plages,la nomination du nouveau aperiste Moussa  Sy  au poste de PCA du Port   a fini d’asséner à notre engagement militant des coups de butoir tragi-letaux.
La mort dans l’âme, la main sur le cœur, je reste debout et j’appelle, aujourd’hui,ici et maintenant, tous les militants authentiques de la première heure se dresser, de la manière la plus vigoureuse contre toute forme de renoncement et de perversion de nos valeurs et choix fondamentaux pour un Sénégal émergent et fort.
Debout et engagés nous vaincrons l’ennemi de l’intérieur à l’intérieur du parti. OSONS !
René Pierre Yéhoumé Responsable Apr Dakar plateau, président du Moder.

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here