XALIMANEWS : Le syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz menace d’aller en grève, dès la semaine prochaine. La raison? Ils courent derrière le gouvernement pour une dette estimée à plus de 200 milliards F CFA. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est la situation à la Société africaine de raffinage (SAR), qui est à l’arrêt depuis une semaine, faute de brut. Face à la presse hier jeudi, 13 février, ces travailleurs ont donné un ultimatum à l’Etat du Sénégal.
dakarmatin

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here