XALIMANEWS : Au lendemain de la réélection du président Macky Sall, au premier tour avec 58,26%, le une possibilité de 3e pour Macky occupe la scène politique.
Le débat disperse des responsables de la mouvance présidentielle. Pour certains, le président Macky Sall a mis au fin au débat, il entame son dernier mandat. Pour d’autres, la constitution autorise le président à avoir un 3e. Le ministre de la justice, Ismaila Madior Fall, interrogé sur ce sujet, affirme que « il n’y a aucune possibilité que Macky Sall fasse un troisième mandat ». Ce qui devait clôturer le débat.

En Afrique, les présidents n’ont pas tendance à libérer facilement le pouvoir. Ces genres de débat posent toujours des problèmes dans le continent.
En 2012, le peuple sénégalais avait dit non à un troisième mandat d’Abdoulaye Wade. Des manifestations étaient organisées partout dans le pays et pourtant la constitution lui avait autorisée de faire deux mandats. Plusieurs morts étaient enregistrés

Macky Sall, va écrire une nouvelle page de l’histoire politique de l’Afrique?
Le président de la République du Sénégal, Macky Sall peut être l’exception de plusieurs présidents africains et être un mythe pour l’Afrique.
Le pouvoir peut être si bon, mais savoir partir au bon moment serait meilleur parce-que votre nom sera chanté partout jusqu’à l’éternité.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here