XALIMANEWS : Aujourd’hui Xalima s’intéresse à la Pologne, premier adversaire des lions dans le groupe H. Qui est cette équipe européenne ?

La Pologne a disputé pour la première fois une phase finale de Coupe du monde en 1938.

Emmenée par le sélectionneur Jozef Kaluza et par son capitaine Wladyslaw Szczepaniak , la Pologne a sans doute vécu lors de cette Coupe du monde l’un des plus beaux et intenses matches de son histoire, lors des huitièmes de finale face au Brésil de Lêonidas Da Silva et de Dominguos Da Gua, conclu sur le score de six à cinq en faveur de la Seleção.
Buteur lors de ce match à la vingt-troisième minute sur pénalty, Fryderyk Scherfke est devenu le premier Polonais à trouver le chemin des filets lors d’une phase finale de Coupe du monde. Ernest Wilimowski, auteur d’un quadruplé, marque lui aussi son nom dans l’histoire, étant le premier joueur à marquer quatre buts lors d’un même match de Mondial.
Après, le football polonais a un déclin et il a fallu attendre l’année 1974 pour revoir une formation polonaise dans une Coupe du monde.
Pour sa deuxième participation à la compétition, dont elle n’est pas tête de série, la Pologne est l’équipe surprise du tournoi, elle réalise à cette occasion son meilleur résultat en Coupe du monde de football en obtenant la troisième place.
Elle est revenue trois fois de suite (1978, 1982 et 1986) avant de plonger dans une longue période de disette.

Les années ‘’2000’’ sont la période du renouveau des ‘’blancs et rouges’’ , la sélection se qualifiant deux fois consécutivement à une phase finale de Coupe du monde, en 2002 puis en 2006. Elle se qualifie également pour la première fois au tournoi européen en 2008 avant de co-organiser quatre ans plus tard la compétition.

De 1956 à 2009, les Polonais disputent la plupart de leurs rencontres importantes à domicile au Stadion ?l?ski. Depuis 2012, ils évoluent principalement au stade national de Varsovie, d’une capacité de 58 145 places, situé à Varsovie. Douze ans furent passés et revoilà la Pologne.

Aujourd’hui, il faut le reconnaître, beaucoup de choses ont changé dans le football polonais.
En effet, l’équipe dispose de joueurs évoluant dans les grands championnats notamment Zielinsky(Naples), Lewandowski (Bayern de Munich), Krychowiak (Westbromwich albiol) ou Glik (As Monaco).

La pologne a réalisé des éliminatoires presque parfaits dans un groupe pourtant pas évident. Première devant le Danemark, le Monténégro et la Roumanie, la sélection polonaise n’a perdu qu’une fois. C’était en septembre et elle était alors passée complètement à côté, face au Danemark (4-0).

Cette qualification elle le doit en grande partie à son attaquant vedette Lewandowski qui a inscrit une bagatelle de 16 buts dans les éliminatoires.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here