« Monsieur le Président de la République,

Par souci de transparence, je vous invite respectueusement à publier, sans délai, l’accord bilatéral sur le gaz signé avec la Mauritanie. Cet Accord n’a rien de confidentiel.

Une fois l’Accord publié, les spécialistes en la matière pourront dire, en connaissance de cause, si « vous travaillez dans l’intérêt des Sénégalais », comme vous l’avez clamé à Nouakchott.

Le contexte de la signature de cet Accord, n’a pas été serein. En effet, la signature de cet important Accord bilatéral s’est faite dans la précipitation, dans l’urgence et dans l’émotion. Ce qui, souvent, ne garantit pas les meilleurs résultats dans des tractations de cette importance. Un Accord bilatéral de cette complexité exige une préparation et un processus de décision minutieux.

Par ailleurs, vous avez refusé, M. le Président, d’annuler le permis octroyé à Petrotim qui est entaché d’irrégularités établies. Pire, vous l’aviez reconduit précipitamment sur présentation de votre ministre Aly Ngouille Ndiaye de façon SURPRENANTE, IMPRODUCTIVE de recettes pour l’Etat et RISQUÉE. Risquée car porteuse de poursuites judiciaires futures autour des « droits » et « titres » octroyés qui ont pour substrat des actes susceptibles d’invalidation.

Cela ne protège pas les intérêts des 15 millions de Sénégalais sauf de deux d’entre eux: vous-même et votre frère.

Je vous renouvelle mon invitation à vous pencher sur les intérêts supérieurs de notre peuple dont vous ne semblez plus percevoir la détresse et l’indignation du fait de l’épaisse fumée noire que vos proches dressent suicidairement entre vous et vos compatriotes, paysans, enseignants, étudiants…

L’un de ces derniers m’a dit ceci: « Macky Sall fait tout ce qu’il peut mais Il peut PEU » car il a fermé son accès à la vérité.

Pour conclure, permettez moi de partager avec vous cette sagesse peulh, apprise à Madinatoul Houda, dans le Velingara: le bon chef doit porter deux noms: Togneha ( Celui qui ne fait pas outrage) et Yoptatako (Celui qui ne se venge pas). Cela vous aurait évité le portrait que fait de vous Monsieur Boubacar SADIO, Commissaire de Police divisionnaire de Classe Exceptionnelle, Ancien Directeur Général Adjoint de la Police Nationale. »

Respectueuse considération
Idrissa Seck
President de Rewmi

18 Commentaires

  1. Tous ces contrats signés par un traître seront renversés et le signataire rendra gorge. Il pense qu’il s’éternisera au pouvoir. Quelle inintelligence épaisse. On dirait qu’il n’a pas vu Wade, Diouf, Senghor, Diamme, Compaore, Gbagbo, général Robert Guei, Habre, etc.

    • Comment un homme politique même médiocre, même plus occupé à siphonner les caisses de l’Etat, même s’auto-désignant « Grand Bandit » et considérant les finances publiques comme un « butin », comme cet homme peut-il ignorer que le processus de ratification puis de promulgation d’un accord entre 2 Etats est public? Thiès nous a valu de grands comédiens et Idy est l’un d’eux!

  2. Décidément, il a la  » languotte » : c’ est la maladie des griots qui «  »gris haut » », pardon, qui crient haut pour ne rien dire.
    A défaut d’ avoir un auditoire, parce-que plus personne ne l’ écoute, il s’ essaie à l’ écriture…. Son cœur aigri, haineux , rancunier, ne peut admettre que plus de 65% des sénégalais ,portent Macky dans leur coeur. Et puis , trapu, avec ses 1,24 mètres avec des chaussures hauts talons, il prétend pouvoir voir au delà de  » Aloum kagne », qui est fou?

    • TOI TU ES JUSTE INSOLENT. LE GRIOT A UNE IDENTITE ET TOI QU’EST CE QU TU ES? C’EST DE GENS COMME VOUS QUI PEUVENT BRULER TOUTE UNE NATION. EVITEZ NOUS CE GENRE DE DEBAT ET RESTONS CIVILISES. EN DROIT COMME EN RELIGION TOUS LES HOMMES SONT NES EGAUX. DE GRACE PRESETEZ VOS EXCUSES AU PEUPLE SENEGALAIS. NE NOUS ENTRAINEZ DANS CE GENRE DE DEBAT STERILE.

  3. Nous voulons des réponses précises aux questions. Connaissant leurs tendances, je peux préjuger que les répondeurs de L apr vont plutôt glisser sur le terrain de l,insulte et de la calomnie.

  4. c’est sur maintenant que macky est devenu fou ou bien il est l’objet d’un chantage de la part du presi aziz. dans tous les cas c’est rebeuss ou fann qui l’attendent. wait and see

  5. Non, Idy, l’homme de Saint James ; « incapable n’est pas Macky »

    Nous entendons souvent nos hommes politiques de l’opposition attaquer injustement son Excellence le Président de la République sans arguments ni preuves ni fondement, ni pertinence, ni sérieux, ni foi en disant qu’il est incapable, surtout Idy le Jaloux, le plus nul des premiers ministres du Sénégal depuis les indépendances. Incapable sur quel côté, quel registre, devant quelle situation ? La plus petite occasion face aux journalistes, Idy entre en transe, le revoilà encore sans honte après avoir constaté partout où il se rend, tous les chantiers en cours d’exécution ou achevés. Il tire sur tout ce qui bouge comme on dit.
    En 5 ans seulement, le pays a changé au plan économique, social et politique dans toutes ses profondeurs, dans tous les aspects mais rien ne change en l’homme Idrissa «critiqueur de naissance», «rancunier de nature».
    Idy4 président et ses acolytes aux joues bombées, maitres dans l’art d’inventer. De par ses promenades vespérales à l’intérieur du pays, passant par les autoroutes, ponts routes goudronnée et autres, il critique et la rancœur le ronge. Quel est le prix d’une si pure malhonnêteté, si le peuple lui-même ne voit pas en notre Président une incompétence qu’il clame et essai de nous le faire croire ? Le mépris, la perte de la personnalité, de la crédibilité devant Dieu et devant le peuple. Dieu n’aime que la vérité, tout le monde sait que le Président SALL travaille et travaille très bien sans tambour ni trompette ; sa vision politique est pertinente et il est un homme de paix.
    De grâce Monsieur, le né Président, le nain physique, naît rancunier, ne troublez pas nos ardeurs divines qui animent notre engagement patriotique au travail qui rendra hommage à notre honneur. Le temps où l’arrogance, la méchanceté, l’égoïsme, la malhonnêteté et l’injustice minaient le terrain politique pour triompher, le temps où l’homme était un loup pour l’homme est fini car le sentiment qui dictait tout cela émanait d’un incivisme béat et d’un manque d’éducation notoire qui sommeille en des hommes comme Monsieur SECK. Une transformation des mentalités est en cours, la politique politicienne n’est plus de mise, demandez aux détourneurs des caisses d’avance. Le Président SALL ne pardonne pas aux fautifs, responsables de dérives hypothéquant les intérêts du peuple. Il veut des hommes et des femmes compétents au service des citoyens pour relever les défis et non de pilleurs, d’assassins, de bandits à col blanc qui signent des protocoles, deal et autres pour assouvir leurs intérêts personnels.
    Voilà presque cinq ans, jour pour jour, sans nul besoin de brutalité, ni de force inutile, son Excellence le Président SALL remet tout à sa place avec diplomatie et pragmatisme, guidés par un silence et un calme dans un charme qui force le respect et l’admiration de tous les sénégalais épris de paix et de justice sociale et de tout le monde entier. Dieu y met sa Main. Pas besoin d’énumérer les différentes réalisations, les multiples consécrations au niveau régional et international, elles parlent d’elles-mêmes et résonnent dans tous les coins et recoins du Sénégal. Le hideux moment n’est plus Monsieur SECK, de chercher par des contrevérités à discréditer d’honnêtes travailleurs. Hélas, vous tenez à le faire revenir vaille que vaille par vos multiples sorties et déclarations : « Macky est incapable », « le pays est en danger ». Quelle honte ! Toutes les grâces républicaines se sont ranimées, les charmes de la droiture fleurissent sur l’arbre de la dignité avec ses fruits que sont le “DIOM”, le “NGOR”, le “FOULA” et le “FAYDA”.
    Aujourd’hui, les voleurs sont traqués, les traitres démasqués, les bandits anéantis ; et les premiers effets de ces opérations font jaser les adeptes de chaque lot. Les fautifs dans toute leur conscience savent bien de quoi nous nous référons ; leur fortune est d’origine douteuse. Toutes leurs déclarations sont des ruses d’hommes en quête effrénée de légitimité politique, Ousmane SONKO en premier.
    Le peuple sénégalais heureusement est un peuple mature qui sait discerner le jour d’avec la nuit. De Saint-Louis à Ziguinchor, de Tambacounda à Dakar, en cinq ans, les chantiers économiques et sociaux prospèrent par un enchantement de satisfaction qui fait rêver les populations grâce à la vision d’un homme républicain, constant dans ses convictions, loyal, intègre, compétent, courtois, humble, beau et ouvert.
    Son Excellence le Président Macky SALL, l’homme qui s’est engagé à mener des politiques adéquates qui pose les jalons pour mettre fin aux injustices sociales, mettre sur pied les bases économiques du développement, mettre sur pied une politique pour l’atteinte d’une productivité développante, garantir la Paix, la sécurité la stabilité et œuvrer pour l’intégration africaine tout en servant de modèle de leadership à toute l’Afrique est entrain de faire mieux que ses prédécesseurs.
    Avec l’homme qui s’est engagé à diminuer son mandat de 7 ans à 5 ans, le Sénégal, bientôt se comptera parmi les Nations émergentes. Avec son Excellence le Président Macky SALL, les schémas directeurs de la République seront restructurés et l’État de droit restauré. L’humanisme renaîtra, à travers une politique pertinente et efficace de gestion de la chose publique, pour que tous les Sénégalais soient réconciliés. Il n’a pas le temps de se rabaisser pour être à votre niveau, c’est pourquoi il vous répond toujours avec mépris. On l’invite à un débat, mais pour un débat politique sérieux, il faut des hommes politiques sérieux. Or dans l’opposition sénégalaise, il n’y a point d’hommes politiques sérieux. Rentrez en vous pendant qu’il est temps.
    A vous, Monsieur SECK tortueux, politicien ; au zèle de malhonnêteté, à la devise de « jaloux-rancunier-mechant », et qui voulez présider à nos destinées, taisez-vous, on travaille. Arrêtez vos diatribes et laissez les honnêtes citoyens juger et critiquer pour ensuite sanctionner à l’heure du bilan.

  6. Voilà une lettre qui fera tâche d’huile dans une situation où la plupart de nos compatriotes s’indignent du comportement malsain et de l’attitude incompréhensible de Macky Sall lorsqu’il est question de défendre les intérêts vitaux du Sénégal. Depuis 2012, il ne fait que signer des contrats qui engagent tout le peuple en catimini. Il faut être de mauvaise fois pour ne pas être en phase avec Idrissa Seck. De toute façon tous ces contrats seront portés à la connaissance des sénégalais en 2019 tout juste après sa chute.

  7. Il y a de quoi. Le Sénégal signe un contrat de recherche avec le Petro-Tim d’Aliou Sall. Celui-ci revend sa licence à Kosmos et empoche ses 200 milliards. Kosmos dit avoir découvert du gaz dans la zone couverte par la licence qu’Aliou Sall lui a vendu. Et la Mauritanie réclame sa part de ce gaz. Bizarre. Ensuite c’est Macky Sall qui se déplace pour parler des pêcheurs tués, il nous revient avec un partage 50/50 du gaz découvert sous contrat sénégalais, dans une zone sénégalaise. C’est vrai que pour sauver son frère qu’il a mis dans le pétrole et gaz sénégalais, il est prêt à tout; mais de là à vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes il y a une rivière à franchir.

  8. La response du President Macky Sall revele les carences de Idrissa Seck en matiere de signature de contrats . Il y a quoi de se demander si Idy Seck comprend l administration . Et pourtant il etait Premier minister. Etonnant quand meme!

    Mon Idy. Votre tour chez le coiffeur n est pas pour 2019.
    Tentez 2024. Vous avez encore a apprendre

  9. ces wolofs griots Sonko et idy ont une haine dangereuse envers Macky mais je vous previens que s’il y’a affrontement personne n’echappera .Donc cultivons le raffermissement des relations entre wolof diola haal pulaar serere pour le bien de tout le monde .
    le senegal n’appartient pas au wolofs et aux griots
    Wa salam

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here