La communauté sénégalaise est en deuil. Ousmane Cissé n’est plus. Ce fervent défenseur des minorités a tiré sa révérence en faisant part de son engagement idéologique. Terrassé par une attaque cardiaque, Ousmane a lutté jusqu’au dernier souffle suscitant même l’espoir de le voir revenir très vite dans les « affaires ». Mais le destin avait déjà fait son choix.
En sortant de son hospitalisation, nul ne pouvait imaginer qu’il partirait aussitôt, tellement il affichait son espoir de rester encore parmi nous « Merci infiniment à tous ceux qui ont bien voulu me témoigner leur affection et ceux qui sont passés me voir en clinique… un mois de rééducation cardiaque et des vacances familiales dans un mois….Pour les autres désolé mais je reviens vous emmer… de plus belle » avait-il averti à sa sortie d’hôpital. Son projet de retour, doublé d’un voyage auprés des siens au Sénégal a été anéanti tel qu’un château de cartes. Hélas, si le désir de l’individu est une chose, la volonté divine en est une autre. Il écrivait juste son message d’adieu depuis sa page Facebook sans le savoir.
Ousmane, l’ami de tout le monde est parti, animateur à Radio Equinox puis Black Box, il a été syndicaliste, homme politique, délégué régional du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France). Il défendait toutes les valeurs de la laïcité, de la diversité, de l’égalité, luttait contre toutes les formes de discrimination. Son sourire était son premier signe. L’épicurien n’hésitait jamais à réunir tout le monde autour d’un repas qu’il aimait bien préparer lui-même.
La grosseur de son cœur n’a simplement pas pu supporter la grandeur de sa générosité.
La levée du corps aura lieu ce vendredi 09 décembre au Funérarium de l’hôpital Haut-Lévêque de Pessac.
La mairie lui rendra un dernier hommage le samedi 10 décembre à 16h30 au Musée d’Aquitaine de Bordeaux car il était l’ami de tout le monde, toutes communautés confondues.

Qu’Allah t’accueille dans son paradis céleste.
Je garderais toujours ton dernier message à 72 h de ton éternel voyage « Merci pour tes pensées affectueuses »…..
Adieu, l’Ami.

Mayacine Diop

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here