Les choses se sont précipitées sur l’affaire Khalifa Sall. Le procès du maire de Dakar est fixé pour le jeudi 14 décembre à la salle 4 du Tribunal hors classe de Dakar. La date du procès est fixée au moment où les proches de Khalifa Sall ont déposé la caution tant demandée pour sortir leur mentor de prison.

pressafrik.com

PARTAGER

3 Commentaires

  1. La haine de Macky Sall se précipite. Mais il ne faut pas parler d’un procès. Il y aura une pièce de théâtre. Les éléments de l’APR coaccusés de Khalifa Sall, et qui n’ont pas été mis en prison, seront présentés comme témoins à charge qui ont accepté de collaborer avec la justice. Du déjà vu sous Macky Sall.

  2. PEUPLE SÉNÉGALAIS, L’HEURE EST EXTRÊMEMENT GRAVE.
    CEUX QUI S’ATTAQUENT AUX AVOCATS SONT DES RÉPONDEURS CORROMPUS AUTOMATIQUES.
    ILS SONT PAYES POUR DIRE DES FADAISES ET POUR DIVERTIR LE PEUPLE.
    LE MOMENT EST EXTRÊMEMENT GRAVE POUR CE PAYS.
    LE PRÉSIDENT, GARDIEN DE LA CONSTITUTION ET DES LOIS EST CAPABLE DE TOUT TORDRE: CONSTITUTION, LOIS, RÈGLEMENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, DE TOUTES LES INDIGNITÉS, DE TOUTES LES BASSESSES POUR ÉLIMINER UN ADVERSAIRE POLITIQUE.
    L’EPISODE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE EST LE MOMENT LIMPIDE QUI A DÉMONTRÉ A TOUS, PARTISANS ET ADVERSAIRES DU CARACTÈRE UNIQUEMENT POLITIQUE DE CETTE AFFAIRE.
    MÊME UNE CAUTION EST REFUSÉE POUR DES RAISONS FALLACIEUSES.
    POUR ÉCHAPPER A LA JUSTICE, MR MACKY SALL AVAIT VU, NUITAMMENT ET EN CACHETTE UN TRÈS GRAND GUIDE RELIGIEUX ET AVAIT BENEFICIEE DE LA CLÉMENCE DU PRÉSIDENT ABDOULAYE WADE A TRAVERS LE MINISTRE DE LA JUSTICE MADICKE NIANG POUR NE PAS FAIRE LA PRISON;
    IL AVAIT RECOURS A DES MOYENS ILLÉGAUX POUR NE PAS FAIRE LA PRISON.
    CE MÊME MACKY SALL, DEVENU PRÉSIDENT REFUSE TOUS LES MOYENS LÉGAUX POUR SORTIR DE PRISON AU DÉPUTÉ MAIRE KHALIFA ABABACAR SALL, APRES 9 MOIS DE PRISON.
    LE PRÉSIDENT MACKY SALL EST INHUMAIN, HYPOCRITE, ANTIDÉMOCRATIQUE, ANTIRÉPUBLICAIN, LÂCHE,MACHIAVÉLIQUE ET INDIGNE.
    DES CENTAINES DE MILLIARDAIRES VOLEURS DE MILLIARDS ET DES MILLIARDS SONT MAINTENUS DANS UNE IMPUNITÉ TOTALE PAR LE COUDE DU PRÉSIDENT MACKY SALL. CETTE JUSTICE SÉLECTIVE MONTRE TOUT LE MACHIAVÉLISME DE NOTRE PRÉSIDENT, NE APRES LES INDÉPENDANCES.
    IL AVAIT DEMANDÉ A ETRE JUGER SUR LA JUSTICE ÉGALE POUR TOUS, SUR LA MORALE ET SUR DES VALEURS ET NON SUR DES C
    CEUX QUI S’ATTAQUENT AUX AVOCATS SONT DES RÉPONDEURS CORROMPUS AUTOMATIQUES.
    ILS SONT PAYES POUR DIRE DES FADAISES ET POUR DIVERTIR LE PEUPLE.
    LE MOMENT EST EXTRÊMEMENT GRAVE POUR CE PAYS.
    LE PRÉSIDENT, GARDIEN DE LA CONSTITUTION ET DES LOIS EST CAPABLE DE TOUT TORDRE: CONSTITUTION, LOIS, RÈGLEMENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, DE TOUTES LES INDIGNITÉS, DE TOUTES LES BASSESSES POUR ELIMINER UN ADVERSAIRE POLITIQUE.
    L’EPISODE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE EST LE MOMENT LIMPIDE QUI A DÉMONTRÉ A TOUS, PARTISANS ET ADVERSAIRES DU CARACTÈRE UNIQUEMENT POLITIQUE DE CETTE AFFAIRE.
    MÊME UNE CAUTION EST REFUSÉE POUR DES RAISONS FALLACIEUSES.
    POURTANT, LE PRESIDENT MACKY SALL A ETE SAUVE DE LA PRISON PAR UN GRAND MARABOUT QU’IL ETAIT ALLER VOIR EN CACHETTE ET NUITAMMENT ET PAR LE MINISTRE DE LA JUSTICE D’ALORS, MAITRE MADICKE NIANG.
    IL AVAIT BENEFICIEE DE MOYENS ILLEGAUX POUR NE PAS ALLER EN PRISON.
    IL REFUSE TOUS LES MOYENS LEGAUX AU DEPUTE MAIRE KHALIFA SALL POUR SORTIR DE PRISON, APRES
    LE PRÉSIDENT MACKY SALL EST INHUMAIN, HYPOCRITE, LÂCHE, MACHIAVÉLIQUE ET INDIGNE.
    DES CENTAINES DE MILLIARDAIRES VOLEURS DE MILLIARDS ET DES MILLIARDS SONT MAINTENUS DANS UNE IMPUNITÉ TOTALE PAR LE COUDE DU PRÉSIDENT MACKY SALL. CETTE JUSTICE SÉLECTIVE MONTRE TOUT LE MACHIAVÉLISME DE NOTRE PRÉSIDENT, NE APRES LES INDÉPENDANCES.
    IL AVAIT DEMANDÉ A ETRE JUGER SUR LA JUSTICE EGALE POUR TOUS, SUR LA MORALE ET SUR DES VALEURS ET NON SUR DES CONSTRUCTIONS.
    SON BILAN, PAR RAPPORT A SES PROMESSES EST NUL, ET NE MÉRITE MÊME PAS UN /VINGT.
    RÉÉLIRE CE PRÉSIDENT EST UN CRIME CONTRE LA DIGNITÉ ET CONTRE L’HUMANIE.

  3. Ceux que tu appelles les co-inculpés de Khalifa ont accepté de collaborer avec la justice car le dossier est extrêmement accablant sur la gestion de la Caisse d’avance. Vous verrez le 14 décembre l’épaisseur même du dossier qu’apportera le procureur ! Il est constitué de pièces à conviction et de témoignages que personne ne peut contester. Jugez-en : des centaines de fausses factures, des centaines de faux reçus de livraison de tonnes de riz jamais livrés, des dizaines de documents sur des faux GIE, des dizaines de faux documents comptables, des commandes fictives, des émargements fabriqués, des détournements de destination de la Caisse, etc, etc. Le juge n’a pas emprisonné Khalifa Sall et ses complices pour rien ! Il n’en a aucun intérêt mais l’ampleur du vol est manifeste. Dire que ce dossier est politique comme le soutiennent les Pape Alé Niang, Barthélémy Dias, Bamba Fall, Sidy Lamine Niass, Moustapha Sy et autres, c’est mentir aux Sénégalais et les pour des cons. C’est être démagogique et irresponsable. C’est défendre l’impunité et le vol. Et ce n’est pas normal. Il faut savoir quel Sénégal vous voulez, celui des voleurs à col blanc ou celui des dirigeants honnêtes. Il s’agit bien de détournements systématiques de deniers publics. Khalifa Sall va droit vers une lourde condamnation et ses prétendus conseillers et avocats ont une grande part de responsabilité dans sa chute car ils ne lui ont pas dit la vérité et ont voulu divertir l’opinion par une thèse politique qui ne tient pas la route…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here