Faisant face à la presse ce mardi, le pape du Sopi a, de prime abord, présenté ses condoléances à la tarikha tidianiya avant d’évoquer l’homme multidimensionnel qu’a été Al Amine, les relations qu’ils entretenaient, priant ainsi « Allah, de l’accueillir au paradis ».
Par la même occasion, il a aussi rendu hommage aux hommes politiques qui sont disparus à limage du défunt Djibo Ka. « On a eu à travailler ensemble et partageant les mêmes idéologies et les mêmes adeptes », dira-t-il de ce dernier.
Parlant politique, Me Wade est revenu sur les législatives passées qu’il qualifie de « calcul » vu que le parti au pouvoir avait déjà tout programmé. « Ce n’était pas des élections mais c’était de la mascarade politique. Raison pour laquelle nous avons écrit à travers un livre blanc ce qui s’est réellement passé. Nous avions ainsi annoncé une tournée nationale afin de discuter avec les militants ».
Concernant l’actualité du pays et particulièrement la nomination d’Aliou Sall à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (CDC).
« C’est moi qui avais créé la Caisse de dépôts et consignation car j’avais vu qu’en France, si l’on a de l’argent à épargner on le met dans cette caisse. Et cela permet de financer les gens pour qu’ils puissent travailler. On parle là de beaucoup de milliards. Mais pourquoi Macky l’a t-il donné à son frère et pas à un autre sénégalais ? C’est parce qu’on peut y tirer de l’argent sans que les gens puissent s’en rendre compte. Nous sommes dans un pays de démocratie et Macky doit mettre tout le monde au même pied. Il y a beaucoup trop de scandales avec ce régime. Il dépense et se partage l’argent comme bon leur semble. Mais demain ces milliards gaspillés seront rendus et cela au dernier centime », fulmine « Gorgui« .

SENENEWS.com

PARTAGER

4 Commentaires

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here