XALIMANEWS : Le défilé des autorités se poursuit à la Division des investigations criminels (Dic), dans l’affaire Petro-Tim révélé par nos confrères de la BBC. Aujourd’hui, c’est celui qui est indexé dans cette affaire de 10milliards de dollars qui sera devant les enquêteurs.
Aliou Sall est attendu dans les locaux de la Dic à 10h pour e prêter aux questions des enquêteurs et éventuellement faire sa déposition, livre l’As.

2 Commentaires

  1. Attention manipulation! Aliou Sall n’a pas été convoqué mais invité à témoigner comme Sonko, Mody Niang et consorts. Abdoul Mbaye lui, il a fallu qu’il écrive une lettre pour qu’il soit entendu. On a vu la manipulation de l’Obs après son audition. C’est bien synchronisé cette mise en scène.
    Ce n’est pas une enquête (ni enquête préliminaire ni information judiciaire) mais un appel à témoins. En droit senegalais l’enquête est confiée à un juge d’instruction. Dans ce dossier y a aucun juge d’instruction. Je défie tout le monde, la procédure d’appel à témoins n’existe pas dans le code de procédure pénale. Malheureusement dans ce pays ce qui savent ne parlent pas et ceux qui parlent sont souvent des menteurs.
    Bref c’est de la mascarade. une ne mis en scène menée par les agents de la DIC.

  2. Qu’ils le blanchissent 1000 fois. Cela n’empêchera pas que lorsque son frère quittera le pouvoir, il se retrouvera en prison pour ne jamais en sortir. Et il n’y aura besoin de rien d’autre que le fait que son frère ne soit plus au pouvoir. Il ne faut pas oublier la jurisprudence Thierno Ousmane Sy. Il a gagné son procès contre Latif Coulibaly sous le règne de Wade, à la suite de sa plainte. Mais quand Macky Sall arriva au pouvoir Thierno se retrouva en prison, lui le plaignant, simplement parce que celui contre qui il avait gagné son procès est un membre du pouvoir de Macky. Aucun autre élément que ça. Les juges ont beau multiplier des arrêts pour sa libération, parce qu’il n’y avait aucune charge contre lui, le pouvoir de Macky jura qu’il ne le libérera pas parce que son père était membre du pouvoir de Wade.
    La question que je me pose c’est pourquoi des sénégalais arrivent à s’imaginer que lorsque Macky Sall quittera le pouvoir ces méthodes « judiciaires » inhumaines qu’il a utilisé ne leur seront pas appliquées. Mais au non de quoi ?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here