Monsieur Aliou SALL, Conseiller en Planification, titulaire d’un Master en Administration publique, est nommé Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations, en remplacement de Monsieur Thierno Seydou NIANE

PARTAGER

2 Commentaires

  1. Je suis un promotionnaire de Aliou Sall au Département d’Histoire de l’UCAD. Je crois d’ailleurs qu’il habitait au pavillon Fass 3 où il était “clandoté” par Mohamed Pascal Faye, journaliste qui a travaillé à Sud Fm. Aliou sall ne pouvait même pas se payer un logement à fass, gueule tapée ou grand dakar (15 à 20000 par chambre à partager entre 3 étudiants).

    Aliou Sall a cartouché au Département d’histoire et avec l’aide de Mohamed Pascal Faye il a réussi au CESTI. Peinant à trouver un travail digne de ce nom ( il a été pigiste dans beaucoup de journaux de la place), il était presque obligé de faire le concours d’entrée à l’École Nationale des Travailleurs Sociaux.

    Avec la survenance de la première alternance et à la faveur de la nomination de son frère au gouvernement, il s’est inscrit à l’ENA de France aux CISAP (Cycles internationaux spécialisés d’administration publique).
    L’inscription se fait sur présentation d’un dossier à l’ambassade de France à Dakar pour les candidats sénégalais et je signale que la scolarité est payante. Aliou Sall n’a jamais fait le concours d’entrée à cette « prestigieuse école » comme pourrait le croire le Sénégalais lambda.
    Quand son frère est devenu 1er ministre, il a été affecté à Pékin comme chef du Bureau économique de l’Ambassade du Sénégal. Et, contrairement à l’article, il n’était pas le coordinateur de la coopération sino-sénégalaise. Si c’était le cas, il aurait usurpé la place de l’ambassadeur. Son travail était de vendre la destination sénégal aux éventuels investisseurs chinois. La coopération entre le sénégal et la Chine d’Etat à Etat, le rôle de Aliou Sall est dix fois moindre par rapport à ce que veut nous faire croire cet article.
    Il est aussi archifaux de dire qu’il connaît les procédures d’eximbank china. A eximbank china travaille directement avec le Ministère des fiances car elle abrite les lignes de crédit destinés aux projets fiancés par la chine pour le Sénégal.
    Quant à aller jusqu’à penser qu’il aurait pris une part active à la mise en place de la « CHINA AFRICA DEVELOPMENT FUND (CAD FUND) », j’ai pas un mot plus fort qu’affabulations ou mensonges pour qualifier cette assertion qui mérite une plainte des autorités chinoises à l’encontre de l’auteur de cet article.
    Si Aliou Sall était ce « génie » dépeint dans cet article, qui va jusqu’à le comparer aux Inspecteurs généraux d’Etat (IGE) de la trempe de Nafi ngom keita, mactar cissé…, il aurait fait le concours d’entrée à l’ENA du sénégal l’une des écoles les plus élitistes du pays.
    Aliou sall que j’ai croisé était un étudiant très moyen, très en deçà de ce que l’auteur de cet article veut vendre aux sénégalais.
    Le seul mérite de Aliou sall c’est d’être frère de…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here