Selon certaines informations le Président Macky SALL aurait tenu à l’endroit des leaders de partis Alliés et des responsables de l’Alliance Pour la République, certains propos au cours d’une rencontre tenue le samedi 13 janvier 2018.

Je voudrais, dans ce cadre, apporter les précisions suivantes :

Axés sur les enjeux et défis des prochaines échéances électorales, les propos du Président Macky ont porté principalement sur :

– l’animation du parti à Dakar, la remobilisation des bases militantes de l’APR, l’unité et la solidarité entre les différents responsables, et envers les Alliés et mouvements de soutien, à travers notamment la mise en place dans les différentes communes, et à l’échelle du département, de cadres unitaires de concertation ;

– La mise en place d’un secrétariat ad hoc avec comme mission de convoquer la prochaine réunion des responsables du département de Dakar, en prenant le soin d’élargir le cadre à d’autres responsables qui n’avaient pas pris part à la rencontre.
Afin que nul n’en ignore, au-delà de ce message de fraternisation, et celui relatif à renforcement de la massification de l’électorat en faveur de la majorité présidentielle adressés aux responsables de l’Alliance Pour la République, pour une victoire la plus large possible dès le premier tour en 2019, aucune allusion n’a été faite en direction de messieurs Ousmane Tanor Dieng ou Moustapha Niasse par le Président Macky SALL

Fait à Dakar, le 16 janvier 2018

Le Porte-Parole national

Seydou Guèye

2 Commentaires

  1. Certaines interventions sont a méditer.
    REVOILÀ PAPITON, LE PRÉSIDENT DES RÉPONDEURS CORROMPUS AUTOMATIQUES.
    LE PRÉSIDENT N’A PAS D’ADVERSAIRES SÉRIEUX PARCE QUE IL POLITISE LA JUSTICE POUR LES ÉLIMINER, CRÉTIN VA.
    LE PRÉSIDENT NOUS AVAIT DIT DE LE JUGER SUR DES VALEURS ET NON SUR DES CONSTRUCTIONS.
    IL N’A FAIT MONTRE D’AUCUNE VALEUR DANS SA GOUVERNANCE MAFIEUSE.
    CITEZ DES VALEURS MISES PAR LE PRÉSIDENT MACKY SALL DANS SA GESTION DU PAYS.
    LE PRÉSIDENT MACKY SALL DOIT AVOIR LA DIGNITÉ ET LE PATRIOTISME D’UN PRÉSIDENT HONNÊTE EN LAISSANT TOUS SES ADVERSAIRES POLITIQUES PARTICIPER DANS LA PAIX A DES ELECTIONS LIBRES, DÉMOCRATIQUES ET TRANSPARENTES.
    KARIM WADE, KHALIFA SALL ET TOUTE AUTRE PERSONNE SE SENTANT CAPABLE DE DIRIGER CE PAYS DOIT POSTULER SANS GAL GAL DE JUSTICE POLITISÉE.
    LE SUFFRAGE UNIVERSEL APPARTIENT AU PEUPLE ET A LUI SEUL.
    C’EST A LUI DE CHOISIR LIBREMENT SES DIRIGEANTS SANS ENTRAVE AUCUNE.
    LE PRÉSIDENT NE DOIT NON PLUS PAS FAIRE MOINS QUE LE CODE CONSENSUEL DE CES PRÉDÉCESSEURS. LE PRÉSIDENT NOUS AVAIT PROMIS DES VALEURS, QU’IL TIENNE PAROLE. Ce serait vraiment machiavélique d’éliminer des adversaires par la justice violée et politisée alors de plus gros voleurs de milliards et des milliards sont dans une impunité totale et générale.

  2. Médecin après la mort. La fuite est déjà rependue. Et il n’y a pas de fumée sans feu. Nous savons déjà que vous êtes forts dans les acrobaties…Fagniri fagne fagne thiawathiathia et waxe waxet 5-7 ans sont passés par là. Personne ne croit à vos très récurrents démentis sur tout, qui ne convainquent personne et constamment truffés de mensonges. Exemple: 152 milliards de recouvrement de contentieux qualifiés honteusement de traque de bien mal acquis.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here