XALIMANEWS : L’alliance des syndicats autonomes de la Santé (Asas) entame une nouvelle forme de lutte.
En plus des grèves, les travailleurs de la santé et de l’action sociale appellent au boycott du programme élargi de Vaccination (Pev) incluant le nouvel antigène contre le cancer du col (PVH).
Le président de l’Asas, Mballo Dia Thiam demande aux travailleurs de la santé de respecter les mots d’ordre, seul gage de succès de leur lutte, rapporte l’As.
A l’en croire, le dénuement dans lequel se meurt le secteur de la santé et de l’action sociale, caractérisé par l’absence quasi-totale de soins, de données sanitaires complètes et fiables et bientôt de vaccinations, devrait préoccuper un gouvernement respectueux des accords réalistes et réalisables qu’il a signés.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here