Comment faire de la publicité sur xalima.com ?


Publie le: Mercredi 30 janvier, 2013

Anniversaire de la mort de Mamadou Diop, ce jeudi : «La levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Ngom devait également servir à l’entendre»

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

Le siège de la rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) a abrité, hier, un point de presse axé «la commémoration de la mort de l’étudiant, Mamadou Diop». Organisée par la famille du défunt, le M23, Amnesty International, le mouvement pour la citoyenneté africaine, entre autres, cette rencontre entre dans le cadre de la préparation du premier anniversaire de la mort de l’étudiant, prévu ce jeudi, à Mbour. Elle a été, également, l’occasion de dénoncer les lenteurs dans la procédure judicaire.
mamadou-diopappelpri

Tué lors d’une manifestation contre la candidature du président Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle le 31 janvier 2012, l’étudiant, Mamadou Diop aurait été renversé par le char à eau de la police. Sa famille et d’autres organisations qui œuvrent pour la défense des droits de l’homme, ont tenu un point de presse, hier, au siège de la Raddho. L’objectif de cette rencontre avec les journalistes a été de donner des informations sur le premier anniversaire de la mort de l’étudiant prévu ce jeudi à Mbour où une marche pacifique sera organisée du lycée Demba Diop jusqu’à la place de Mamadou Diop. Ceci, selon Bassirou du Mouvement pour la citoyenneté africaine, permettra de dénoncer l’impunité au Sénégal. Ce même jour, dans sa ville natale, un récital de coran et une cérémonie d’hommage seront également organisés pour commémorer ce premier anniversaire de l’étudiant. Alioune Tine de la Raddho lance un appel à toutes les personnes à se mobiliser en masse à Mbour pour rendre hommage au défunt. «Ce que les sénégalais veulent, c’est la vérité et la justice dans cette affaire», dira-t-il.
Malgré les propos de Mama Diop, père du défunt, qui se réjouit de l’assistance des bonnes volontés, des organisations nationales et internationales pour la défense des droits de l’homme, depuis la mort de son fils, les initiateurs de cet évènement ont dénoncé, hier, la lenteur de la procédure judiciaire. Selon, Assane Dioma Ndiaye de la ligue sénégalaise des droits de l’homme, une semaine avant sa mort, Mamadou Diop a appelé à la prière et une semaine après, lorsqu’une foule s’est réunie, il a été le seul à périr. Assez, pour l’immortaliser, selon lui. Appelant à ce que lumière soit faite sur ce dossier, il a exigé du gouvernement un soutien à la famille du défunt. Mohamed Barro, du M23 Mbour, à son tour, fustigera le comportement des autorités qui ont levé l’immunité parlementaire d’Ousmane Ngom, pour ne seulement l’entendre que sur le détournement des deniers publics, alors qu’il devait être entendu sur les causes de la mort de Mamadou Diop. Aussi informera Barro, la plainte déposée par Harouna Sy, réclamant 2 milliards à ceux qui l’ont empêché d’aller faire la mission onusienne n’est qu’une diversion.

Rewmi

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Revue de la presse

Anniversaire de la mort de Mamadou Diop, ce jeudi : «La levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Ngom devait également servir à l’entendre»