Ça sent le dégel dans la crise du golf. En effet, le roi Salmane a reçu un émissaire de Doha et a décidé de permettre aux pèlerins de se rendre à La Mecque.

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a ordonné l’ouverture de la frontière pour permettre aux Qataris d’effectuer le hadj, le pèlerinage de La Mecque, a annoncé mercredi 16 août l’agence de presse officielle saoudienne, SPA.

Cette décision, premier signe d’assouplissement de la tension diplomatique entre le royaume saoudien et l’émirat, a été annoncée après que le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, a reçu un émissaire de Doha. Elle a été saluée par le ministre des affaires étrangères, Mohammed Ben Abdelrahman Al-Thani, qui a toutefois dénoncé la « politisation » de cet événement religieux.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here