L’instruction du dossier de l’assassinat du taximan Ibrahima Samb est sur le point d’être bouclé. Le juge du 2ecabinet a déjà auditionné la partie civile ainsi que les différents témoins. Tout dernièrement, Yakham Lèye, a entendu dans le fond, Ousseynou Diop.

Au cours de son audition, le présumé assassin a maintenu ses aveux faits à l’enquête préliminaire. Il avait reconnu les faits, en plaidant l’excuse de provocation. Il explique avoir agi sous le coup de la colère car la victime a insulté sa mère.

L’affaire remonte à la nuit du 27 octobre 2016. Ousseynou Diop et Ibrahima Samb se disputent pour être servis en premier à la station d’essence de Yoff. A la suite d’échanges de propos, Ousseynou Diop sort son arme et tire sur le taximan, qui meurt sur le coup. Si l’instruction retient l’assassinat, le vendeur de véhicules de luxe sera jugé devant la Chambre criminelle.

Source: EnQuête

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here