XALIMANEWS : Enquête, dans sa publication du jour, rapporte que pour faire face à son agresseur armé d’une machette qui s’acharnait sur son véhicule, le commissaire de police Omar B. Diedhiou en service au commissariat de Guinaw-Rails a a usé de son arme à feu. Selon le journal, le commissaire qui, a été alerté par les cris de son beau-père, a sommé l’agresseur de cesser ses agissements, mais l’individu se dirige vers lui pour l’attaquer. Le commissaire procède à des tirs de sommation.

Mais l’agresseur, démasqué et sur la défensive fonce sur le commissaire qui lui donne un coup de pied suite à une rude bagarre. Il se dirige vers la Brigade gendarmerie qui se trouve à 50 mètres de sa maison, mais c’était sans compter avec la ténacité de l’assaillant qui l’a rattrapé.

Le commissaire de police riposte, use de son arme et atteint par balle son agresseur à la jambe et au dos. Le malfrat est admis à l’hôpital de Pikine où il est soigné sous haute surveillance de la gendarmerie.

Touché, le limier Omar B. Diédhiou est victime, rapporte le quotidien Enquête, d’une lacération profonde d’environ 10 cm sur la tête jusqu’au-dessus de la tempe. Il est admis à l’hôpital Principal de Dakar. Une enquête a été ouverte.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here