XALIMA NEWS – L’affaire de l’enregistrement de Ameth Aïdara continue de susciter encore commentaires, polémiques et de soulever de nombreuses nouvelles informations sur les méthodes de travail peu catholiques de l’animateur-journaliste de D-Média. Cité par Ameth Aïdara lors de ses explications, El Hadj Dame Diop a saisi la balle au rebond pour divulguer les autres pratiques aux antipodes de la déontologie de l’animateur de la Sen-Tv. « Ameth Aïdara a dit que je connais le code de son compte. Il a parfaitement raison. C’est lui qui me l’a donné. C’est parce qu’à chaque fois que les autorités lui donnaient de l’argent suite à une émission ou à une revue de presse dans laquelle il les mettait en exergue, je me chargeais de verser l’argent dans son compte personnel. C’est ce qui justifie ce qu’il avance. S’il se limitait seulement à son travail, je n’aurais pas eu accès à son numéro de compte. Il ne fait rien au hasard. Tout ce qu’il fait, c’est sur la base d’argent. Ses émissions sont mercantilisées, de même que ses revues de presse », a expliqué El Hadj Dame Diop dit « Toubab » dans les colonnes de Direct Info.

Direct Infos via Senego

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here