XALIMANEWS : Cette décision découle d’un exercice qui, après les quatre premières années, affiche une tendance positive.

Un état de fait caractérisé par des opérations de sa trésorerie qui continuent d’être optimisées avec un total bilan affiché qui, à la fin de sa quatrième année d’activité, est de 141 milliards FCFA en progression annuelle, de 53 milliards FCFA en valeur absolue, et plus de 60% en valeur relative.

Il est noté que cette hausse correspond au cumul des progressions notées sur les trois (03) premières années (2014-2016). Une prouesse que l’Assemblée générale impute à la croissance significative du financement de l’économie par la Banque.

Les services de la BNDE renseignent que les ratios et soldes intermédiaires de gestion ont enregistré une bonne progression avec un taux de marge nette à 21% contre 6% en 2016 soit une progression annuelle de 15 points de base.

Dans cette dynamique, il faut relever que le Produit Net Bancaire a augmenté de 67% en valeur relative comparé à 2016, son coefficient d’exploitation s’est amélioré de 17 points de base en se situant à 56%.

A cela s’ajoutent le résultat net de l’exercice 2017 qui est de 1 594 millions FCFA soit plus de 5 fois le résultat de l’année précédente ainsi que le coefficient de rentabilité qui a été multiplié par 5 passant de 1% à 5%.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here