XALIMANEWS: Le Sénégal n’a jamais été géré depuis l’indépendance par autant de méchanceté et de cruauté, selon Barthélémy Diaz.

« Je précise que jamais il ne sera question de boycotter les élections. Notre décision de soutenir un candidat de l’opposition au besoin, sera connu, suite au verdict attendu de la cour de justice de la CEDEAO le 7 février prochain », lance le fils de Jean Paul Diaz.

1 Commentaire

  1. C’est bien normal que les « Khalifistes » attendent le verdict de la Cour de justice de la CEDEAO ! Imaginez, qu’après avoir donné le nom du candidat qu’ils auraient choisi, ce verdict leur soit favorable ! Bien vu, Barth, le combattant infatigable !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here