XALIMANEWS : Barthélemy Diaz veut remplacer Tanor ? Cela me rappelle les mots d’un vieil homme politique du Baol qui m’a lancé un jour : «Mon fils, ce n’est pas parce qu’on te dit que tu sais grimper que pour le prouver tu montes jusqu’à dépasser les cimes». Assurément Diaz fils comme Icare a dépassé les cimes, il s’est tellement approché du Soleil qu’il s’est brûlé les ailes et il est retombé avec une fulgurance qui dépasse celle de son ascension.

Mais je vais tout de même y répondre. Toutefois, permettez-moi de faire avant tout quelques précisions liminaires. Tout le monde aura constaté que, je me suis volontairement abstenu de toute réaction dans la presse venant des Dias » malgré les quolibets, les propos outrageants ou attaques dont j’ai fait l’objet de la part des affidés de Barth. J’ai observé cette attitude parce que ma famille m’avait demandé de me taire, de ne pas répondre à la provocation.

Aujourd’hui, je me libère de cette obligation de réserve parce que Barthélemy Dias redevenu un simple citoyen, aveuglé par la haine et par ses gargantuesques appétits «pouvoiristes» stoppés net du fait de ses graves erreurs, a osé franchir le Rubicon défiant publiquement le Parti socialiste. Lorsqu’on touche à honneur et à l’amour-propre du Ps, toute réserve s’efface.

En défiant pour la énième fois le Ps avec des affirmations graves amplifiées par ses milices et ses obligés, il a dépassé les limites de la décence et de l’élégance. Dès lors, pour réhabiliter l’honneur de cette formation du Président Senghor et sa dignité, pour apaiser mes amis et mes proches, je suis tenu de répliquer et de rétablir la vérité historique.

« Dédale, fou de douleur, alla repêcher le corps sans vie de son fils. Le jeune homme, par défaut d’expérience et de sagesse, avait brûlé l’innocence de son jeune âge à l’attirante chaleur de l’astre solaire ».

On est au Sénégal. On peut faire une très longue liste de gens qui ont été liquidés par Barthélemy Dias pour assouvir ses ambitions personnelles et ses ambitions inextinguibles d’argent et d’enrichissement. Barthélemy Dias! considère même qu’il peut abuser le bon Dieu, le Maître du visible et de l’invisible.

(…) Il sait qu’il a échoué dans son ambition aveugle, démesuré, de remplacer le Premier Secrétaire au sommet du Ps. Les dignes socialistes ont un parcours, et ont essayé d’être des hommes d’honneur, des combattants, des gens qui ont la fibre militante, qui ont risqué leur vie. Alors que Barthélemy Dias n’a même pas risqué sa liberté pour la réussite du combat pour le socialisme. Il n’a fait qu’un bref passage en prison (…).
Pour lui, le Ps était un parti d’opposition professionnelle qui n’allait jamais arriver au pouvoir. C’est pourquoi, il n’a fait que de brèves apparitions pendant les moments d’accalmie. Où était-il entre 2000 et 2004 ?

Il s’attaque aujourd’hui à Ousmane Tanor Dieng qui a mis sa fortune à la disposition du Ps, qui a aidé Barthélemy Dias dans des conditions extrêmement importantes qu’il ne révélera jamais publiquement.
Barthélemy Dias pour ceux qui le connaissent bien, est un adepte de la duplicité, du faux, de la médisance et de la tricherie. Il est passé maître dans l’art du chantage, de la menace et de la corruption des consciences. Il fait le contraire de ce qu’il dit c’est certain.

Il me rappelle Raspoutine qui était un personnage très trouble dans la cour des Romanov. Il était un conseiller et un confident du tsar Nicholaï. Il croyait qu’il avait tous les pouvoirs et qu’il pouvait manipuler le tsar comme il veut. Lorsque le tsar a compris le jeu maléfique de Raspoutine, il a décidé de le bannir et de le chasser de la cour. Ne pouvant pas supporter ce bannissement, il s’est dit qu’il allait détruire le roi et toute sa famille. La traîtrise telle que définie par le dictionnaire, lui colle en réalité comme un gant.

D’après l’évangile selon Matthieu(19) Judas, qui assurait le rôle de trésorier, livre Jésus aux grands prêtres de Jérusalem, et obtient pour cela trente pièces d’argent. Dans les évangiles synoptiques, Jésus se trouvait au jardin de Gethsémani. Judas le désigne aux gardes en l’embrassant. Le Sanhédrin, rassemblant les autorités religieuses juives, et favorable au gouvernement colonial romain, condamna Jésus à mort (Matt. 26, 65-66), puis le mena devant Pilate, gouverneur romain de Judée.

Le Larousse dit que le traître, c’est celui qui trahit d’une manière perfide, sournoise, qui trompe, qui est dangereux qui est déloyal. Voilà tous les qualificatifs.

Barth, on se donne rendez-vous au congrès Inchalla!

Journaliste-Politique
[email protected]

PARTAGER

2 Commentaires

  1. UN TORCHON. PUR ET SIMPLE. MR DIAZ EST 10.000 FOIS MEILLEUR QUE TOI ET TON CORROMPU DE CHEF tanor dieng. JE LE JURE DEVANT DIEU ET TOUS LES PROPHETES REUNIS. BILLAHI. JURES AUTANT QUE MOI SI VOUS CROYEZ EN VOTRE TORCHON. MOI JE SUIS MUSULMAN MAIS MR DIAZ EST MEILLEUR DEVANT DIEU QUE BEAUCOUP D ENTRE NOUS MUSULMANS. DEEG DEUG.
    SYDNEYMAN.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here