XALIMANEWS : La Société africaine de raffinage (Sar) constitue un véritable fardeau pour l’Etat du Sénégal. Elle nécessite de gros investissements. Mais elle générerait peu de plus-values.

La situation de la Sar qui devait être le fleuron de l’économie sénégalaise est devenue inquiétante. Selon Direct Info, il est incompréhensible aujourd’hui qu’avec un chiffre d’affaires de 400 milliards F CFA, la société récolte un bénéfice de 7 millions de francs CFA. Selon le journal souligne que les directeurs de la Sar sont superbement riches et sont réfractaires à toute ouverture du capital.

Les responsables de la Société africaine de raffinage font jouent sur la conscience de l’Etat en lui faisant croire que ladite boite joue un rôle central dans la distribution de l’électricité qui est une question sensible. Raison pour laquelle, il faut traiter la Sar avec minutie et prudence. Ce qui fait que l’Etat n’hésite pas à casquer fort à chaque fois la société révélait des signes de faiblesse, analyse Direct Info.

Toujours selon le journal, des indiscrétions révèlent que les Conseils d’administration du 24 avril et du 30 juin 2017 ont mis en cause des faits assez graves à la Société africaine de raffinage. A preuve, la société qui fait un chiffre d’affaires de 400 milliards de F CFA et un résultat net de… 7 millions.

SENENEWS

PARTAGER

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here